Vaccination contre la Covid-19 en Afrique : une enveloppe de 12 milliards $ promise par la Banque mondiale

Pretoria (© 2021 Afriquinfos) – La quête des vaccins contre la Covid-19 en Afrique reçoit un sacré coup de pouce de la part de la Banque Mondiale. L’institution de Bretton Woods a débloqué une enveloppe de 12 milliards  de dollars pour permettre aux pays en développement notamment africains, de financer l’achat et la distribution des précieuses doses.

Le Groupe de la Banque Mondiale l’avait annoncé en octobre 2020. Dans le cadre de la riposte contre le nouveau coronavirus, il mettait en branle un plan d’aide de 160 milliards de dollars qu’il prévoit de déployer jusqu’en juin 2021 afin de contribuer à la lutte contre la pandémie dans les pays en développement.

Face à la résurgence de la pandémie ces derniers mois sur le continent et à la découverte de nouveaux variants, cet accompagnement se fait de plus en plus urgent. A l’issue d’un webinaire qui s’est tenu le 30 janvier dernier, le Président sud-africain, président en exercice de l’Union Africaine, a annoncé l’octroi d’une enveloppe de 12 milliards de dollars par la Banque Mondiale. Ce montant servira notamment aux pays africains d’exécuter leur plan de vaccination.

L’aide de la Banque mondiale se fera sous forme de dons ou de prêts concessionnels. David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale a incité les Etats membres à se rapprocher des responsables régionaux afin de recevoir l’aide nécessaire en vue de rendre le vaccin disponible dans les meilleurs délais.

Il a déclaré que l’institution encourage «les pays qui n’ont pas encore demandé son aide à envoyer une lettre à leur Directeur national de la Banque mondiale demandant un soutien pour l’achat et le déploiement des vaccins dans le cadre de la facilité de 12 milliards de dollars».

Aide diversifiée

Outre l’achat de vaccins, les financements du Groupe de la Banque mondiale aideront également les pays à accéder aux tests et aux traitements contre la COVID-19, et à renforcer leurs capacités afin que les systèmes de santé soient en mesure de déployer efficacement les campagnes de vaccination.

Ces activités porteront notamment sur la gestion de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique pour la manutention et le stockage des vaccins, la formation des équipes de vaccination et des campagnes de communication et de sensibilisation à grande échelle pour informer les communautés et les familles.

Selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), le coût estimé de la vaccination de 60% de la population africaine se situe entre 10 et 15 milliards de dollars. Grâce aux négociations entamées, l’UA a obtenu 270 millions de doses de vaccins et attend 400 millions de doses supplémentaires.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés