L’état de la pandémie en Afrique au 19 juin 2020

Coronavirus en Afrique au 19 juin 2020

Coronavirus en Afrique au 19 juin 2020 | L’Afrique comptait ce vendredi 19 juin 276 733 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 7 417 personnes sur le continent, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Les pays les plus touchés par la pandémie sont l’Afrique du Sud (83 890 cas), l’Égypte (50 437), le Nigeria (18 480), le Ghana (12 929), l’Algérie (11 385), le Cameroun (10 638) et le Maroc (9 280).

L’OMS s’inquiète des inégalités de genre

L’Organisation mondiale de la santé rappelle que les crises sanitaires frappent toujours différemment hommes et femmes. Pour le moment, « les femmes représentent environ 40% des cas de Covid-19, ce chiffre varie de 35% dans certains pays à plus de 55% en Afrique du Sud ». Mais les conséquences des mesures de prévention de la propagation du virus touchent bien davantage les femmes.

« Nous constatons déjà que l’impact du Covid-19 sur les femmes et les filles est profond. Les femmes sont touchées de manière disproportionnée par les confinements et cela se traduit par un accès réduit aux services de santé », alerte la docteure Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

L’accès à des services médicaux-sociaux sont perturbés. Ainsi « selon des données préliminaires, au Zimbabwe, le nombre de césariennes pratiquées a diminué de 42% entre janvier et avril 2020 par rapport à la même période en 2019 ». Autre exemple, au Burundi, où « les premières statistiques montrent que les naissances avec des accoucheuses qualifiées sont passées de 30 826 en avril 2019 à 4 749 en avril 2020 ». Selon une publication de la revue The Lancet, publiée en mai, une baisse de l’accès aux soins pour les mères pourrait se traduire par une hausse de plus de 12 000 décès maternels.

En outre, les femmes occupent la plupart des emplois du secteur informel, durement frappé par la crise déclenchée par le coronavirus. Elles sont aussi, enfin, davantage soumises au risque de violences domestiques et sexistes qui ont augmentés dans certains pays selon l’ONU Femmes.

Les avions du PAM menacés de paralysie

Le Programme alimentaire mondial de l’ONU est lui aussi touché par les conséquences de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus. L’organisation manque de fonds et pourrait donc être contrainte de suspendre « massivement » ses vols d’envoi de denrées vers les pays pauvres en juillet. Le PAM n’a reçu que 178 millions de dollars sur les 965 millions dont il aurait besoin pour assurer ses livraisons.

« À moins que des fonds substantiels ne soient apportés par les donateurs d’ici la fin de la première semaine de juillet, le PAM n’aura d’autre choix que de clouer au sol la plupart de sa flotte humanitaire », prévient la porte-parole de l’organisation. Pour Elisabeth Byrs il est « crucial » que la livraison d’aide ne s’arrête pas « au moment où elle est le plus nécessaire » pointant le risque que certains pays ne reçoivent pas le matériel médical dont ils ont besoin face au Covid-19.

La plate-forme continentale d’achats médicaux est lancée

Elle va changer beaucoup de choses selon le directeur du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies, Africa CDC. Le président en exercice de l’Union africaine, le Sud-africain Cyril Ramaphosa, a officiellement donné le coup d’envoi de cette initiative, ce jeudi 18 juin. La Plate-forme africaine de fourniture médicale, la PAFM est une place de marché destinée aux 55 membres de l’UA pour leur permettre d’acheter auprès de fournisseurs étrangers les équipements médicaux nécessaires à la lutte contre la pandémie. Soutenue par l’Africa CDC et par l’Afreximbank qui facilitera les paiements, elle permettra aux pays du continent de mutualiser leurs achats. Elle a été conçue par la société franco-ivoirienne Janngo, spécialisée, notamment, dans le commerce en ligne.

I.N.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 27 juin 2020
Intégration africaine : report de la mise en œuvre de la ZLECA
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Guérisseurs et charlatans à l'assaut contre le Coronavirus
COVID-19 AU Sénégal : Pour mieux contenir le coronavirus le président proroge d'un mois l'état d'urg...
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
Coronavirus: alerte aux fake news, trois arrestations au Maroc
Maroc : un masque en 3D et une appli détectent à distance le Covid-19 
Coronavirus : Selon l’OMS l’Europe est désormais le « nouvel épicentre » de la pandémie
L’état de la pandémie en Afrique à la date du 22 mai
Coronavirus: l'Algérie ne compte pas renoncer à l'hydroxychloroquine
Kenya: le président s'excuse pour les brutalités policières
Confinement au Nigeria: 18 personnes tuées par les forces de sécurité
Covid-19 : la BCEAO accompagne les entreprises incapables de rembourser leurs crédits
L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020
Covid-19 : l'Egypte, au bord du précipice, résiste au virus
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
Le Festival de Cannes reporté à une date ultérieure en raison du Covid 19
Ethiopie : fermeture des frontières terrestres pour lutter contre le Covid-19
Sahel : le coronavirus ne suffit pas à dissuader les migrants
Service de la dette: Le G20 offre un ballon d’oxygène d'un an à 44 pays africains
Pénurie de tests au Nigeria, la situation est hors de contrôle
L’état de la pandémie en Afrique au 16 mai
Coronavirus: frontières fermées et état d'urgence sanitaire au Soudan

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés