Les ATDA arrivent à Genève pour échanger sur les enjeux de la transformation numérique de l’Afrique

Genève (© 2022 Afriquinfos )- Organisée sous le haut patronage du président de la République du Sénégal et actuel Président en exercice de l’Union africaine, S.E.M. Macky Sall, la 11è édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA) se tiendra les 15 et 16 décembre prochains à Genève. Sous la thématique “Confiance, souveraineté et inclusion, enjeux et perspectives pour l’Afrique”, les intervenants s’exprimeront sur des sujets-clés et divers, dont l’impact sur le développement socioéconomique de l’Afrique est crucial.

Cette nouvelle édition sera marquée par une forte participation des envoyés d’institutions onusiennes, intergouvernementales ou encore économiques, parmi lesquelles l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’International Trade Center (ITC) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Aux côtés de ces derniers, de nombreux entrepreneurs et représentants du secteur privé en Afrique, dont Huawei, Atos et Orange, animeront les débats.

C’est la première fois que les ATDA ont lieu à Genève, en collaboration avec les autorités locales, qui seront représentées par Mme. Nathalie Fontanet, ministre de l’Economie du canton de Genève, Mme. Marie Barbey-Chappuis, maire de Genève et M. Vincent Subilia, Directeur général de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève.

Les panels seront également enrichis par la participation de nombreux ministres africains, parmi lesquels Mme. Ghita Mezzour, ministre déléguée marocaine chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration ; Mme. Aurélie Adam Soule Zoumarou, ministre béninoise du Numérique et de la Digitalisation ; M. Désiré Cashmir Eberande Kolongele, ministre du Numérique de la République Démocratique du Congo ; M. Léon Juste Ibombo, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique du Congo ainsi que Mme. Mariam Hamadou Ali, ministre de l’Économie numérique et de l’Innovation de Djibouti, pour ne citer que quelques noms.

Réunis autour de nombreux panels et tables rondes, les échanges et débats porteront tout aussi bien sur la souveraineté numérique, la cybersécurité, le financement des infrastructures numériques, l’inclusion ou encore la question de la gouvernance de la transformation digitale. Autant de sujets clés au cœur de l’économie numérique sur le continent africain.

«La croissance exponentielle des usages du numérique en Afrique est à même de faire du continent le futur Eldorado de la tech dans les prochaines années. Cependant, malgré les nombreuses opportunités que suscite une telle demande, des défis doivent également être relevés afin de conduire à un déploiement pérenne des nouvelles technologies.

Cette 11ème édition des ATDA sera ainsi l’occasion pour les principaux décideurs de l’écosystème numérique africain des deux rives de la Méditerranée d’échanger sur les meilleures pratiques en termes de confiance numérique, de souveraineté et d’inclusion, dont les enjeux sont cruciaux pour la croissance socio économique de l’Afrique», a ainsi déclaré Mohamadou Diallo, fondateur des ATDA.

Dans un contexte marqué par un bouleversement des rapports de forces en raison des récentes crises internationales, les ATDA se présentent comme une plateforme d’échanges sur les enjeux et défis auxquels l’Afrique fait face dans la mise en place d’un «New Deal numérique», de concert avec ses partenaires nationaux et internationaux.

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés