La sécurité du Sahel au menu des discussions du G7 auxquelles prennent part cinq pays africains

Biarritz (© 2019 Afriquinfos)- L’Égypte, l’Afrique du Sud et le Rwanda, la « troïka » de l’Union africaine, de même que le Sénégal et le Burkina Faso, qui président respectivement le Nepad et le G5 Sahel sont les cinq pays africains invités au G7 de Biarritz dont le thème général est la lutte contre les inégalités, et lors duquel des sujets liés au continent, dont l’insécurité au Sahel seront abordés.

L’objectif de cette réunion pour Paris est de faire débloquer le financement des forces de sécurité des États sahéliens, qui luttent contre les jihadistes.

La question de transformer le G5 Sahel en mission des Nations unies ne fait pas l’unanimité. Washington  ne sens pas apte à financer une énième mission onusienne en Afrique, parce que trop coûteuse. L’administration de Trump opte plutôt pour les négociations des accords militaires bilatéraux avec des États considérés comme fiables, à commencer par le Niger et le Burkina.

A Biarritz, la France espère rallier tout le monde à un nouveau « partenariat » pour la sécurité au Sahel, qui consiste d’épauler les forces armées des pays membres du G5 Sahel, mais également leurs policiers et douaniers.

Pour les participants africains au sommet, il leur reviendra de soulever deux questions à savoir les montants allouées par les pays du G7 et la zone d’intervention exacte de ce partenariat, qui est susceptible d’être étendu jusqu’aux rives du lac Tchad.

Innocente Nice

Ces articles devraient vous intéresser :

La BAD et la CUA signent un accord de don pour les infrastructures d'Afrique
Présidence de l’Union Africaine : Alpha Condé passe la main à Paul Kagamé
Kenya : l’opposant Raila Odinga prend la direction des Infrastructures de l’UA
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD
Le Niger sollicite l'appui du Togo pour le poste du directeur général du BIT
Communiqué de presse de la 432e réunion du CPS sur ‘les changements anticonstitutionnels de Gouverne...
Lutte contre le Covid-19 : l'AUDA-NEPAD met en branle un plan d’action comprenant sept axes priorita...
Afrique : Vers la création d’une zone commune de libre échange en Afrique
Sommet du NEPAD : Adoption de l'Agenda de Dakar pour l'Action
Centrafrique, Soudan du Sud et Egypte au menu du 22e sommet de l'UA à Addis-Abeba
Le financement des infrastructures pour l'agriculture au menu d'un sommet du NEPAD à Malabo
Le président malien propose le dragage du fleuve Niger envahi par des dunes
Un partenariat AUDA-NEPAD / Ecobank pour les petites et moyennes entreprises africaines 
En marge du Sommet UA, le Nepad devient l’AUDA-NEPAD
Le potentiel du commerce de la pêche au cœur d’un Projet panafricain pour une meilleure nutrition et...
Les plus grands PDG du monde et d'Afrique lancent un réseau d'affaires des infrastructures en marge ...
L'agriculture offre les meilleures chances pour éliminer rapidement la pauvreté en Afrique
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD
La CEA dispose d’un secrétaire exécutif par intérim
UA : Une quarantaine de chefs d'Etat présents au 23e Sommet à Malabo en présence de Ban Ki-moon
Le Nigeria abritera un sommet du NEPAD
L'Afrique ne veut plus être un réceptacle de l'aide, selon le président sénégalais
Tchad : la malnutrition infantile entraine une perte de 1,2 milliards dollars chaque année

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés