Huawei dévoile ses actions pour un monde plus connecté et une réduction de la fracture numérique

Shenzhen (© 2022 Afriquinfos)- Sur 8 milliards de personnes dans le monde, près de 2,7 milliards de personnes sont encore non-connectées. Afin de refermer cette fracture numérique qui  persiste, Huawei s’est engagée à créer des solutions toujours plus pointues, lors d’une rencontre hybride autour du thème de notre événement est « Connectivité+ : Innover pour avoir un impact », tenu ce 23 novembre 2022.

Huawei ambitionne de favoriser une connectivité plus large et omniprésente à l’ère de l’économie numérique, ainsi que son utilisation pour créer une plus grande valeur commerciale et sociale et promouvoir la durabilité. Pour ce faire le groupe s’attache plus spécifiquement à la manière dont il est possible de connecter les personnes qui n’ont pas accès à la connectivité, en particulier dans les zones rurales.

« Il est clair que la connectivité seule ne suffit pas. Elle doit être abordable, le contenu doit être pertinent et dans la langue locale, et les utilisateurs doivent avoir les compétences nécessaires pour en faire le meilleur usage », a déclaré Malcolm Johnson, secrétaire général adjoint de l’Institu Universitaires de Technologie (UIT).

Siddharth Chatterjee, coordinateur résident des Nations unies en Chine, a appelé à des « partenariats multipartites » entre les décideurs politiques, le secteur privé, les universités et la société civile pour combler « la triste réalité » d’une fracture numérique qui exclut un tiers de la population mondiale.

« Notre monde dynamique a besoin de toute urgence d’une meilleure coopération numérique pour tirer parti du potentiel de transformation de la technologie afin de créer de nouveaux emplois, de stimuler l’inclusion financière, de combler l’écart entre les sexes, de stimuler une reprise verte et de redessiner notre monde pour qu’il soit plus prospère et plus inclusif », a-t-il déclaré. « Le moment est venu d’agir« .

Dans son discours d’ouverture, M. Liang Hua,  président du groupe Huawei a souligné que l’accès à un réseau stable était une exigence et un droit fondamentaux à l’ère du numérique. Pour beaucoup de ceux qui restent non connectés, l’accès à une connectivité fiable marquerait la première étape vers la transformation de leur vie.

« La connectivité sera plus qu’un simple outil de communication pratique« , a-t-il déclaré. « Avec les technologies numériques telles que le cloud et l’IA, la connectivité contribuera à faire entrer tout le monde dans le monde numérique et à leur donner accès à davantage d’informations et de compétences, à de meilleurs services et à des opportunités commerciales plus larges. Cela permettra, à son tour, de stimuler davantage le développement social et économique.« 

Cao Ming, président de Huawei Wireless Solution, a déclaré : « En tant qu’entreprise disposant des capacités les plus complètes en matière de TIC, Huawei intègre le potentiel d’innovation technologique complet des équipements, des sites, de l’énergie, de la transmission et des antennes pour résoudre les difficultés rencontrées par le déploiement traditionnel des sites, telles que les coûts élevés, les transports restreints, le manque d’énergie et les problèmes de maintenance. Nous avons continuellement amélioré les solutions RuralStar et RuralLink afin d’étendre la couverture de qualité aux zones reculées, permettant ainsi à un plus grand nombre de personnes, d’hôpitaux communautaires, d’écoles, d’administrations locales et de petites et moyennes entreprises de bénéficier des mêmes expériences de connectivité à haut débit que dans les villes« .

Le au haut débit désormais accessible à 30 millions de foyers en Afrique

Les solutions de la série RuralStar ont permis de connecter plus de 60 millions de personnes dans des zones reculées dans plus de 70 pays.

La construction de réseaux optiques à large bande offre une autre voie importante pour la réalisation d’un service universel. Huawei a proposé une solution AirPON innovante pour les zones à faible densité de population, y compris les zones reculées. Cette solution réduit continuellement l’encombrement des salles d’équipement, les coûts d’installation de la fibre optique et la consommation électrique du réseau, tout en assurant le déploiement rapide des réseaux de communication locaux.

Rien qu’en Afrique, Huawei a posé plus de 250 000 kilomètres de fibres optiques, permettant à 30 millions de foyers d’accéder au haut débit. L’expérience des utilisateurs s’est constamment améliorée. La vitesse moyenne du haut débit domestique dépasse déjà les 30 Mbit/s, apportant une expérience plus intelligente, plus rapide et plus fluide du réseau domestique.

Alors que l’infrastructure TIC continue d’évoluer, des technologies innovantes comme le cloud et l’IA permettent aux habitants des zones rurales et reculées de profiter de la commodité d’un monde numérique. Huawei Cloud a proposé la stratégie Everything as a Service et a mis à disposition les plus de 30 ans d’expertise technique et d’expérience de transformation numérique de Huawei par le biais de services cloud. Cela signifie que l’accès aux capacités de l’infrastructure numérique de Huawei sur le cloud est désormais aussi facile, abordable et durable que l’eau et l’électricité.

La transformation numérique, les talents numériques et les nouveaux modèles commerciaux sont tous essentiels pour un développement équilibré dans les régions reculées. Huawei a précédemment annoncé que d’ici 2025, grâce à l’amélioration des infrastructures TIC, l’entreprise travaillera avec des partenaires pour permettre à 500 millions de personnes de bénéficier de services financiers numériques et à 500 000 personnes de bénéficier d’une éducation inclusive.

Selon le Mobile Economy Report 2022 de la GSMA, seuls 6 % de la population mondiale vivent dans des zones sans couverture de réseau mobile. Mais un énorme fossé d’utilisation subsiste, car de nombreuses personnes bénéficiant d’une couverture n’utilisent toujours pas l’internet. En 2021, le déficit d’utilisation était de 3,2 milliards de personnes, soit 41 % de la population mondiale. Il y a donc encore beaucoup de chemin à parcourir avant que tout le monde ait un accès facile à des services Internet de qualité.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés