Eliminatoires CAN 2021: La CAF réadmet le public aux matchs sous un protocole sanitaire strict

Le Caire (© 2020 Afriquinfos) – Le Comité d’urgence de la CAF a validé, après réexamen, la présence du public dans les stades pour la reprise des matchs sur le continent. Ces règles spéciales qui entrent dans le cadre du protocole spécial Covid-19, comptant pour la reprise des éliminatoires CAN 2021, ont été adoptées vendredi dernier.

Réuni vendredi dernier, le Comité d’urgence de la CAF a validé de nouvelles règles qui seront appliquées non seulement pour les 3e et 4e journées des éliminatoires CAN 2021, mais aussi tout au long des matchs de football sur le continent. Ces règles édictées par la FIFA, vont des conditions de tenue des matches aux conditions de report ou d’annulation des rencontres, en passant par le nombre de remplacements autorisés.

D’emblée, la CAF a martelé concernant le public, conformément au protocole COVID-19 de la CAF, que tous les matchs doivent se disputer à huis clos, c’est-à-dire sans spectateurs. Si toutefois, le gouvernement d’un pays hôte souhaite la présence de spectateurs, il se devra d’obtenir “l’approbation de la CAF. Quoiqu’il en soit, la capacité maximale du stade sera limitée”, selon la Confédération africaine.

Concernant les joueurs et le jeu, il a été décidé ce qui suit : tout match devra être joué si l’équipe compte au moins onze (11) joueurs dont un gardien de buts et quatre (4) remplaçants ; dans le cas où une équipe ne peut se rendre sur le lieu du match ou recevoir un match du fait des restrictions de voyage ou autres motifs liés à la COVID-19, elle sera considérée comme ayant perdu le match 2-0.

Par ailleurs, si une équipe ne dispose pas du nombre minimum de joueurs requis, soit onze (11) joueurs dont un gardien de buts et quatre (4) remplaçants, elle sera considérée comme ayant perdu le match 2-0. Concernant le nombre de remplacements autorisés, il est fixé à cinq (5) joueurs par équipe. Chaque équipe bénéficiera de trois opportunités pour effectuer ces remplacements au cours du match. Dans le cas de situations exceptionnelles non prévues par ces règles spéciales Covid-19, celles-ci seront considérées comme exceptionnelles et soumises à l’approbation du Comité d’organisation.

En définitive, ces mesures spéciales d’urgence sont l’expression de la volonté de la CAF d’encadrer la reprise du football sur le continent. C’est cet objectif qui guide son action et qui la pousse à définir un schéma particulier qui met la protection des acteurs et du jeu au centre des préoccupations.

Toutefois, il est à noter que ces mesures spécifiques pourront être modifiées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire sur le continent, en particulier et dans le monde en général.

S.B.

 

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés