Covid-19 : l’appel de Dominique Strauss-Kahn en faveur de l’Afrique entendu par Bretton Woods

l'appel de Dominique Strauss-Kahn

Paris (© 2020 Afriquinfos)- L’appel de Dominique Strauss-Kahn, ancien Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI) et désormais entre autres, Conseillers économiques de plusieurs Chefs d’Etat africains. Il est de ceux qui les premiers, ont tiré la sonnette d’alarme sur le grand risque qu’encourrait l’Afrique face à la propagation du Covid-19. Dans une tribune publiée, le 22 mars dernier dans Jeune Afrique, l’économiste appelait à une solidarité internationale pour contrer l’avancée de la pneumonie virale avec une attention particulière pour l’Afrique.

Dominique Strauss-Kahn estime que l’Afrique si on n’y prend garde payera le prix fort de cette pandémie qui frappe le monde.   Pour l’ancien ministre français de Finances, le choc va toucher le continent va d’abord affecter les populations peu ou mal protégées par un système de santé fragile et affaiblies par les récentes vagues épidémiques, comme Ebola. Cette fragilité sanitaire, note DSK, a été accentuée par la crise écologique du réchauffement climatique qui a provoqué de multiples désastres. Sécheresses, cyclones, invasions de criquets qui ont affecté plusieurs régions de l’Afrique.

L’appel de Dominique Strauss-Kahn : la pauvreté risque de s’exacerber

La pauvreté déjà ambiante en Afrique risque en outre d’exacerber  les effets de la crise sanitaire en cours, prévient DSK. L’endettement qui en Afrique subsaharienne a triplé en 7 ans passant de 30% à 95% conjugué à la baisse du cours de l’énergie, des matières premières,  des revenus du tourisme risquent d’asphyxier les économies africaines. Aussi, l’ancien DG du FMI appelle à une d’urgence en faveur de l’Afrique. « La communauté internationale ne peut pas laisser le coronavirus, les égoïsmes nationaux et les guerres commerciales entre les puissants faire dérailler la croissance du continent », martèle DSK.  « Pour l’Afrique, il faudra réunir autour d’un même compromis les leaders du continent, divers créanciers privés, les banques régionales, les institutions de Bretton Woods, le Club de Paris, la Chine et les philanthropes qui ont déjà appelé à créer des fonds dédiés à l’Afrique comme Jack Ma ou Mohamed Bouamatou », préconise-t-il.

Cet appel de Dominique Strauss-Kahn a visiblement eu un écho favorable auprès des institutions de Bretton-Woods. Que ce soit le FMI, la Banque Mondiale ou encore le G20, tous ont entre-temps annoncé des plans de soutiens spécifiquement dédiés à l’Afrique dans le cadre de lutte contre la propagation du virus mais aussi pour contenir le choc an plan économique que subira le continent.

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Coronavirus

50ème anniversaire de l’OIF/Coronavirus : l’organisation reporte les manifestations d’envergure mais la fête aura lieu

Pandémie du coronavirus : le Président de la Commission de la CEDEAO s’exprime

Covid-19 en Afrique/L’Agence 35°Nord noue un partenariat avec le site «Covid-19 Africa» et lance ses chaînes d’informations «Telegram & WhatsApp»

Covid-19 : l’Afrique du Sud ordonne le confinement, le Sénégal et la Côte d’Ivoire annoncent un couvre-feu

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés