Covid-19: Fitch anticipe une dégradation de la note de plusieurs États africains dont des pays pétroliers

Dégradation de la note de plusieurs États africains

Dégradation de la note de plusieurs États africains | Au cas où la pandémie du coronavirus se poursuit, la note des pays africains au sud du Sahara risque de se détériorer à moyen terme, souligne la conclusion de la dernière analyse publiée cette semaine par l’Agence de notation financière, Fitch Ratings.

Déjà les pays exportateurs de pétrole tels que l’Angola, le Congo, le Gabon et le Nigeria seraient les principaux concernés, subissent déjà la chute des cours du pétrole, qui a affecté considérablement leurs budgets, dépendant essentiellement des revenus pétroliers,  affirme l’agence.

Dans la catégorie des pays à haut risque, Fitch cite aussi ceux dépendants principalement des recettes touristiques, en particulier le Cap-Vert et les Seychelles.

«Bien que l’aide d’urgence du Fonds monétaire international et l’Initiative de suspension du service de la dette du G20 (DSSI) aient fourni un financement budgétaire et extérieur utile, ces programmes étaient de «taille modérée» à environ 0,9% et 1,2% du PIB respectivement», écrit l’agence de notation. Ces dispositifs «n’ont pas été conçus pour faire face aux encours de la dette et aux risques à moyen terme pour la soutenabilité de la dette», a-t-elle estimé.

D’après l’agence Fitch Ratings, la crise de coronavirus a fait croître la dette des pays d’Afrique subsaharienne à un rythme plus rapide et à un niveau plus élevé que les autres marchés émergents. Cette situation «accroît le risque de nouvelles dégradations et de défauts de paiement».

Alors que le ratio de la dette médiane sur les autres marchés émergents est attendu pour grimper jusqu’à 57%, Fitch Ratings relève que la médiane de la dette publique par rapport au PIB des 19 souverains qu’elle a notés dans la région augmenterait à 71% d’ici la fin de 2020, contre 26% en 2012.

I. N.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 23 juillet 2020
Afrique du Sud : plus de 200 cas de contaminations, les autorités inquiètes
Le Sénégal rouvre ses frontières aériennes
L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin
Sénégal : le président en quarantaine après un contact avec un malade du Covid-19
Covid-19 en Afrique du Nord/L’Egypte gère la situation "en toute transparence", le Maroc en urgence ...
Angola : un jeune abattu par un soldat parce qu'il ne voulait pas porter le masque
Kano, capitale du Nord du Nigeria, décimée par le Coronavirus
Sahel : en pleine pandémie du Covid-19, risque d’insécurité alimentaire pour 5 millions de personnes
Covid-19 au Maroc : report de la 47ème édition du trophée Hassan II du golf
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juin 2020
La Chine appelle davantage de soutien international à la lutte de l'Afrique contre le COVID-19
Covid-19 : Euler Hermes inquiet pour le tissu social en Afrique
Les entreprises de l’Uemoa fragilisées par la crise du coronavirus
Coronavirus: 46 touristes d'un bateau de croisière rapatriés d'Egypte
Au Rwanda, des stades remplis d'habitants pris hors-jeu contre le Covid
Etat de la pandémie en Afrique au 30 juillet
Lutte contre le covid-19: Faure Gnassingbé décrète l’Etat d’urgence et désengorge les prisons
La FIFA et l’OMS font équipe pour vaincre le nouveau coronavirus
John Magufuli toujours en guerre contre les chiffres du Covid-19
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Deuil: Le COVID-19 empêche Osange Silou-Kieffer de connaitre les meurtriers de son mari
Coronavirus: le Mozambique suspend la délivrance des visas aux Chinois
Covid-19 : les 36 bénéficiaires de la suspension de la dette africaine s'entre-déchirent

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés