CAF: 4 candidatures enregistrées pour concurrencer la réélection d’Ahmad Ahmad 

CAF et Covid-19

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- La liste des prétendants à la succession du Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF) s’est allongée ces derniers jours. Ils sont désormais quatre  à avoir officiellement fait acte de candidature face au Président sortant, candidat à sa propre succession alors que la date de clôture des candidatures est fixée à ce jeudi 12 novembre.  

On est bien loin des années Issa Hayatou où l’ancien tout puissant président de la CAF se retrouvait le plus souvent, seul candidat à sa succession durant son long règne à la tête de l’instance continentale. Ahmad Ahmad, au terme de son premier mandat, devra faire face à une rude concurrence pour espérer conserver son poste à la tête du football africain. Le dirigeant malgré malgache qui a annoncé être candidat pour sa réélection, ne sera pas seul en course. Ils sont quatre dans les starting-blocks pour le Congrès électif de la CAF prévu pour mars 2021.

C’est en premier, l’Ivoirien Jacques Anouma, ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football qui a annoncé son intention de briguer le fauteuil de président de la faitière du football africain. Soutenu par la FIF, Jacques Anouma, retente sa chance après une première tentative en 2013, où il n’avait même pas pu concourir. Sa candidature avait été rejetée. L’autre challenger d’Ahmad Ahmad vient de la Nation Arc-en-ciel. Le fortuné président du Mamelodi Sundows, Patrice Motsepe, est lui aussi sur la ligne de départ. Il se présente lui aussi avec la caution de la Fédération Sud-africaine de Football et du Ministère des Sports. De l’artillerie lourde contre laquelle devra batailler, le président sortant de la CAF, déjà mis à mal par des affaires de corruption.

Une autre candidature, la troisième, celle-là plus inattendue, c’est celle du Président de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM). Ahmed Yahya est actuel membre du Comité exécutif de la CAF et est réputé proche d’Ahmad Ahmad. Aussi sa candidature annoncé lundi soir via Twitter indiquant s’être présenté « au terme d’une profonde réflexion et d’amples concertations », a surpris plus d’un.

Le président de la Fédération Sénégalaise de Football a été le dernier à officialiser sa candidature. Augustin Senghor qui attendu les derniers instants du jeudi 12 novembre pour sortir du bois, sera lui aussi de la partie le 12 mars prochain à Rabat et espère ravir son poste au dirigeant Malgache

Au regard de ces challengers qui sont loin d’être des seconds couteaux, Ahmad Ahmad aura fort à faire pour conserver son poste à la tête de la CAF. A mois que le président sortant soit mis hors course bien avant mars prochain. Il fait en effet déjà l’objet d’une enquête de la Commission d’Ethique de la FIFA et risque de voir sa candidature invalidée.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés