Cinq coaches africains au Mondial 2022 qui chauffent le nationalisme africain

Doha (© 2022 Afriquinfos)- Avec l’officialisation de la nomination de Walid Regragui à la tête des Lions de l’Atlas, c’est désormais officiel. Les cinq représentants africains au Mondial 2022 au Qatar seront dirigés par des entraineurs locaux. Une première pour le continent qui dénote du développement du football africain.

S’il y en a un qui doit se réjouir actuellement, c’est l’ancien entraineur des Léopards de la RDC, Florent Ibengue. Lui, qui, il y a quelques années, poussait un coup de gueule sur la faible représentativité des entraineurs africains sur l’échiquier mondial. Ils seront cinq à diriger les cinq sélections africaines au Mondial qatari. Un quintuplé qui met aussi en exergue la réussite du programme de formation des entraineurs africains à la Licence Pro de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le programme lancé pour la première fois en 2018 sur le continent vise l’obtention de la certification la plus élevée du système de formation des entraîneurs de la CAF, soit la qualification d’entraîneur de haut niveau dans le monde.

Qui sont donc ces 5 techniciens qui devront à la face du monde démontrer l’expertise africaine?

Walid Regragui (Maroc)

Né à Corbeil-Essonne, Walid Regragui, 46 ans est passé comme joueur par plusieurs clubs français (Toulouse, Ajaccio, Dijon, Grenoble) et a été international avec les Lions de l’Atlas. Lors d’une saison particulièrement brillante, il a remporté cette année avec le Wydad Casablanca les titres de champion d’Afrique et de champion du Maroc. Il avait pris la direction du Wydad Casablanca en août 2021 et avait annoncé son départ officiel au début du mois d’août 2022.

Aliou Cissé (Sénégal)

Né le 24 mars 1976 à Ziguinchor au Sénégal, Aliou Cissé est un ancien footballeur international sénégalais. De 1995 à 2005, il a porté la tunique sénégalaise. En 2015, il est nommé à la tête de la sélection du Sénégal. En tant qu’entraineur, il a disputé les quarts de finale de la CAN en 2017 et une finale en 2019. Finalement en 2022, il remporte la Coupe d’Afrique avec les Lions de Teranga. Et en novembre prochain, il sera au Qatar avec le Sénégal pour disputer le Mondial. Sa qualification, il l’a obtenu en battant l’Egypte aux tirs au but mardi dernier (29 mars 2022).

Rigobert Song (Cameroun)

Nommé à quelques jours de la fin de la CAN 2021 où le Cameroun a terminé à la troisième place, Rigobert Song vient de créer l’exploit en qualifiant ses poulains au Mondial 2022 en novembre prochain au Qatar. Lui, l’ancien capitaine de cette sélection des Lions et recordman de la sélection avec 137 participations, reconverti entraineur après une brillante carrière dont quatre participations en Coupe du Monde, tient sa toute première belle performance dans sa nouvelle vie de coach. La qualification dans les dernières minutes face à l’Algérie restera dans les têtes de tout le monde.

Jalel Kadri (Tunisie)

Suite au limogeage de Mondher Kebaier en janvier 2022, Jalel Kadri a pris la tête de la sélection tunisienne. Et en seulement deux mois, il réussit l’exploit d’envoyer les Aigles de Carthage à la Coupe du Monde 2022. A 50 ans, l’ancien entraineur du stade Tunisien (2018-2019) participera à son premier mondial après avoir sorti le Mali (0-1 ; 0-0) lors du dernier tour qualificatif.

Otto Addo (Ghana)

Après la désillusion des Black Stars lors de la CAN Cameroun 2021, les dirigeants du football ghanéen avait o décidé de porter à la tête de la sélection l’ancien joueur Otto Addo. C’était le 9 février 2022. En tant que joueur, O. Addo avait terminé champion d’Allemagne en 2002 avec le Borussia Dortmund, et la même année, avait pris part à la finale de l’UEFA Champions League. Hier mardi, après un 0-0 au match aller, le Ghana a obtenu sa qualification en tenant en échec le Nigeria (1-1).

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés