Élection à la présidence de la CAF : L’Ivoirien Anouma et le Sud-africain Motsepe, des concurrents de taille pour Ahmad Ahmad

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- A quelques heures de la clôture des candidatures pour le renouvellement de la Direction de la CAF, des candidatures e multiplient pour le poste de la Présidence de la Confédération. Des candidatures ivoirienne et sud-africaine viennent concurrencer celle du Malgache Ahmad Ahmad.

Longtemps resté seul candidat déclaré, l’actuel Président de la CAF Ahmad Ahmad, en lice pour sa propre succession, fera désormais face à des concurrents de taille. Samedi dernier, c’est l’Ivoirien Jacques Anouma qui avait annoncé sa candidature à travers un communiqué de presse de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). «La FIF a décidé d’accorder son parrainage à M. Jacques Anouma pour l’élection à la présidence de la CAF prévue en mars 2021. La FIF souhaite à M. Jacques Anouma plein succès», pouvait-on lire dans ce communiqué. Âgé de 68 ans, Jacques Anouma est un ancien dirigeant de la FIF, et avait déjà tenté sa chance à la présidence de la CAF sous Issa Hayatou, en 2013.

Un autre prétendant à la Présidence de la CAF est aussi sorti du bois ce 09 novembre. Le Sud-Africain Patrice Motsepe, 58 ans, a également déposé un dossier de candidature. Le ministre sud-africain des Sports, Nathi Mthethwa, et le président de la Fédération sud-africaine de football (SAFA), Danny Jordaan, ont officialisé cette candidature à travers une conférence de presse. Patrice Motsepe est un riche homme d’affaires du secteur minier et Président du club sud-africain, les Mamelodi Sundowns. Il fait partie du cercle des 20 premières fortunes d’Afrique.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés