Afrique du Sud : Zuma annonce son nouveau cabinet

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

L'ancien ministre des Finances Pravin Gordhan a pour sa part été transféré à la gouvernance coopérative.

Comme cela avait été pressenti, l'homme d'affaires Cyril Ramaphosa a eu confirmation de sa nomination au poste de vice-président, ce qui a été bien accueilli par le secteur privé et les investisseurs.

Ngoako Ramatlhodi a été nommé ministre des Ressources minérales. Sa prédécesseur Susan Shabangu avait été critiquée pour sa gestion de la longue grève qui a touché le secteur du platine, la plus longue depuis l'avènement de la démocratie dans le pays.

Le président a annoncé la création de nouveaux ministères, notamment un ministère des Télécommunications et des Services postaux, un ministère de l'Eau et de l'Assainissement ainsi qu'un ministère du Développement des petites entreprises.

"Notre pays a un secteur des télécommunications en croissance rapide, qui était estimé en 2012 à 180 milliards de rands (environ 17,5 milliards de dollars américains). Nous voyons également dans la poste une grande valeur en termes de développement étant donné son rôle de fournisseur de services financiers dans les régions isolées de notre pays", a souligné M. Zuma.

Par ailleurs, un nouveau ministère de la Communication a été créé en rassemblant des fonctions liées. Il sera en charge de la stratégie et de la politique de communication globale, de la diffusion de l'information, de la publicité ainsi que de la mise en valeur du pays à l'étranger.

"Une communication et un marketing améliorés favoriseront l'information des citoyens et aideront aussi le pays à promouvoir les investissements, la croissance économique et la création d'emplois", a fait valoir M. Zuma.