La Somalie soutient les États-Unis pour la libération des otages étrangers

Afriquinfos Editeur 4 Vues
3 Min de Lecture

Les commandos américains ont menées un raid de nuit sur une base de pirates dans le nord de la Somalie pour libérer Jessica Buchanan, une Américaine, et Poul Thisted, un danois, qui avaient été pris en otage par des pirates depuis octobre 2011.

Les deux travaillaient pour le Groupe danois de déminage et opéraient dans la ville centrale de Galkayo en Somalie.

"Le gouvernement somalien soutient l'opération des forces spéciales américaines qui a sauvé la vie des travailleurs du Groupe danois de déminage", a déclaré le gouvernement somalien dans un communiqué.

Le ministre somalien de l'Information Abdelkadir Mohamed Hussein a salué les otages libérés pour leur travail dans le pays malgré les risques auxquels ils sont confrontés.

"Jessica Buchanon et Paul Thisted sont des bonnes âmes et le peuple somalien ne pouvait pas avoir un meilleur ami dans le monde que ces deux, car ils ont bravé de risquer leur vie pour nettoyer les mines de notre pays et sauver notre peuple, surtout les enfants de perdre leur vie", a déclaré le ministre somalien de l'Information dans un communiqué.

"Le sauvetage en toute sécurité des deux travailleurs humanitaires, qui ont été enlevés, alors qu'ils aidaient à sécuriser les aires de jeu pour nos enfants, est une grande joie pour le gouvernement somalien et à tous les Somaliens ainsi que pour tous les gens sensibles partout dans le monde", a ajouté le ministre.

Le gouvernement somalien a déclaré que de telles opérations sont le "seul langage que les ravisseurs de personnes innocentes, les pirates et les terroristes comprennent" et que "toutes les mesures doivent être prises pour éradiquer ce fléau dans notre pays".

Les responsables ont promis de faire tout en leur pouvoir pour aider à la libération de tous les otages toujours détenus en Somalie.

"Ces ravisseurs et pirates sont la cause principale de souffrances indicibles à notre peuple, plus que le reste du monde, car ils sont en train d'enlever les mêmes personnes qui sont en train d'aider nos malades et affamés, et ils ont aussi dévasté notre commerce en arrêtant la navigation internationale dans nos eaux", a conclu le communiqué du gouvernement.