La marine britannique capture 13 pirates somaliens dans l’Océan indien

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

Un navire de ravitaillement de la marine britannique et un navire de la marine américaine ont intercepté un bateau de pirates qui refusait de s'arrêter malgré les tirs de semonce effectués par un hélicoptère britannique.

La marine britannique a envoyé un commando à bord du bateau, ce qui a permis de capturer 13 pirates et de saisir leurs armes.

Le secrétaire à la Défense, Philip Hammond, a déclaré que ces troupes britanniques, qui font partie d'une force de lutte contre la piraterie sous commandement de l'OTAN, pouvaient être "fières" de ce succès.

Le capitaine Gerry Northwood, qui a dirigé l'opération, a de son côté estimé que cette capture enverrait "un message clair aux autres pirates somaliens" : "Nous ne tolérerons pas leurs attaques contre le transport maritime international", a-t-il dit.

Plus tôt cette semaine, le même bâtiment de la Flotte royale auxiliaire (RFA) britannique, le 'Fort Victoria', avait déjoué un plan d'attaque des pirates somaliens contre des cargos dans l'Océan indien, a ajouté le ministère de la Défense.

Au cours de l'opération de mardi, la marine britannique a en effet contrecarré une opération menée par des pirates qui tentaient d'amener le navire-citerne détourné 'Liquid Velvet' des côtes somaliennes jusqu'au golfe d'Aden où ils comptaient l'utiliser comme un navire d'attache pour attaquer les navires de passage.

Le 'Fort Victoria' "a coupé la voie de 'Liquid Velvet', après qu'il s'était éloigné de 90 miles (145 km) des côtes, et l'a forcé à retourner en Somalie", a déclaré le ministère de la Défense.

Le 'Liquid Velvet', un chimiquier grec, était retenu par les pirates depuis le mois de novembre 2011.