Les forces gouvernementales somaliennes prennent une ville stratégique, selon des habitants

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La plupart des militants d'Al-Shabaab ont quitté Beledweyn quelque heures avant que les forces gouvernementales somaliennes, assistées par les soldats et les tanks éthiopiens, n'entrent dans la ville ; les troupes gouvernementales n'ont plus eu qu'à affronter les derniers combattants d'al-Shabaab les plus déterminés qui étaient encore présents dans la ville, ont raconté les habitants.

"Les combattants ont fui avant l'arrivée des forces somaliennes et éthiopiennes. Il y a eu quelques affrontements en banlieue mais la ville est maintenant calme pour l'essentiel", a confirmé Ilyaas Abdiweli, un habitant de la ville, à l'agence Xinhua.

 Beledweyne, situé non loin de la frontière avec l'Ethiopie à 300 km au nord de Mogadiscio, est un centre commercial actif qui se trouve au carrefour de grands axes reliant des bases importantes d'al-Shabaab, en particulier les villes de Bulo-Burte et d'Elbur.

- Advertisement -

La chute de Beledweyne est un nouveau revers pour le groupe rebelle, qui a déjà dû se retirer de Mogadiscio en août dernier suite aux combats acharnés avec l'armée somalienne et les casques bleus de l'Union africaine, et qui doit actuellement affronter encore d'autres offensives militaires dans le sud du pays, lancées par les troupes somaliennes et kenyanes.