Sénégal : interdiction des manifestations publiques du 26 au 30 janvier

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

"Pour des raisons de sécurité, sont interdits sur toute l' étendue du territoire national, les cortèges, défilés et rassemblements de personnes sur la voie publique", indique un arrêté du ministère de l'Intérieur sénégalais, publié ce mardi.

"Cette mesure temporaire d'interdiction est prise pour la période (…), pendant laquelle le Conseil constitutionnel aura à statuer sur les candidatures à l'élection présidentielle du 26 février 2012", précise le texte.

L'objectif visé par une telle décision, ajoute-t-il, est d'" éviter toute pression, dans un sens ou dans un autre, sur cette haute institution et de lui permettre d'accomplir sa mission dans le calme et la sérénité".

Le Conseil constitutionnel est l'institution compétente pour dire si les candidatures à l'élection présidentielle déposées à son greffe sont recevables ou pas. Les cinq membres du Conseil doivent se prononcer dimanche.

Les partisans et opposants à une nouvelle candidature du président sénégalais, Abdoulaye Wade, se sont livrés lundi à une démonstration de forces à moins d'un moins de l'élection présidentielle du 26 février.

Le président Wade, âgé de 85 an, élu en 2000 et 2007, est candidat à la présidentielle.

Sa candidature est déclaré irrecevable par une partie de l' opposition et des organisations de la société civile qui se sont déclarées déterminées à empêcher le président Wade de briguer un troisième mandat.