Bénin : les magistrats annoncent une grève de 72 heures

Afriquinfos Editeur 7 Vues
1 Min de Lecture

Dans une motion, disponible depuis lundi, l'Unamab annonce qu'à défaut de la réaction du gouvernement, d'une excuse publique du Garde des Sceaux, "par les mêmes canaux de communication et sous les mêmes formes", elle observe "une grève de protestation de 72 heures renouvelable à compter du mardi 24 janvier 2012 à 00 heures ".

Selon les termes de la motion, l'Unamab, par une déclaration, indique que "les propos malveillants et injurieux tenus par Mme le Garde des Sceaux à l'égard des magistrats, le jeudi 8 décembre 2011, lesquels propos jettent en pâture les magistrats qui, du reste, courent, en raison de leurs fonctions, d'énormes risques".

La motion indique, en outre, que "les déclarations de Me Marie Elise Gbèdo, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l'Homme, porte-parole du gouvernement, ont gravement compromis les rapports de collaboration entre elle et les magistrats, tant des juridictions que de la chancellerie entravant ainsi le bon fonctionnement du service public de la justice".

En décembre dernier, l'Unamab invitait déjà Me Marie Elise Gbèdo à démissionner.