Jean Ping plaide pour une réforme de l’armée en Guinée-Bissau

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"La réforme au sein des forces de sécurité et de défense est une condition sine qua non à la restauration de la paix et de la stabilité en Guinée-Bissau", a déclaré Jean Ping au sortir d'une audience, mercredi à Bissau, avec le Premier ministre bissau- guinéen Carlos Gomes Junior.

Cette réforme, a-t-il ajouté, doit être assortie d'une mise en place d'un fonds de pension.

"Si ce fonds de pension était mis en place, tous ceux qui ont été arrêtés lors de ces événements seraient envoyés à la retraite", a-t-il poursuivi, évoquant la tentative avortée de coup d'Etat menée par un groupe de militaires lundi à Bissau et l'arrestation d'une trentaine de personnes dont le chef d'état-major de la marine et des officiers supérieurs.

- Advertisement -

Il a souligné l'importance de la mise en œuvre du projet de réforme au sein des forces de sécurité et de défense, avec notamment, la mise en place d'un fonds de pension.

"Le dialogue doit être renoué entre toutes les forces vives de la nation, notamment les autorités civiles et militaires, la société civile, afin que tous ensemble puissent restaurer la paix, la stabilité et la concorde à l'échelle nationale", a indiqué Jean Ping, avant de conclure que "la situation est maintenant revenue à la normale".