Le président Boni Yayi présente son discours sur l’Etat de la nation

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Pendant environ 100 minutes, il a passé en revue secteur par secteur les réalisation de son gouvernement au titre de l'année 2011.

"Avant de m'acquitter de ce devoir, je ne peux m'empêcher de rendre un vibrant hommage à notre peuple souverain qui a permis que je me tienne aujourd'hui devant vous, la première fois au titre de mon deuxième mandat à la tête de notre Etat", a déclaré le chef de l'Etat béninois dans un parterre de personnalités politiques et des membres du corps diplomatiques accrédités au Bénin.

"Je félicite l'ensemble des honorables députés pour leur brillante élection à l'issue des législatives d'avril 2011 et les encourage pour le rôle prépondérant et inestimable qu'ils jouent dans l'approfondissement de la culture démocratique dans notre pays depuis l'instauration du renouveau démocratique à la suite de la Conférence des Forces Vives de la Nation de février 1990", a-t-il continué.

- Advertisement -

Selon M. Yayi, les actions du gouvernement béninois se rapportaient, comme les années précédentes, essentiellement aux domaines du renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit, de la construction d'une administration moderne, de l'assainissement du cadre macro-économique et du maintien de sa stabilité, du renforcement des infrastructures, de l'environnement, de la promotion de l'agriculture, du renforcement du capital humain, de l'éducation et de la promotion de la culture, de l'amélioration du système sanitaire, du développement équilibré et durable du territoire, de la sécurité publique et des relations internationales.

Le discours du président a été apprécié par les députés, surtout ceux de la mouvance.

Le député Karimou Chabi Sika, président de la Commission du plan et de l'équipement de l'Assemblée nationale, a estimé que le discours du chef de l'Etat "est un discours intégral, total et équilibré qui devrait être écouté par toute les opinions".