L’Afrique du Sud se retire de la CAN de Fustsal en soutien au Front Polisario

Pretoria (© 2020 Afriquinfos)- C’est le Maroc qui accueille ce mois de janvier la Coupe d’Afrique des Nations de Futsal (28 janv-7 févr). Une compétition qui se tiendra dans la ville de Laayoun, située au Sahara Occidental, territoire au cœur d’un conflit entre Rabat et les indépendantistes du Front Polisario soutenu par l’Afrique du Sud. C’est ce qui explique le retrait de la compétition par les autorités de Pretoria de leur sélection nationale.  

L’Afrique du Sud ne prendra pas part à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de Futsal qu’abrite le Maroc. Du moins c’est la ville hôte, Laayoun est maintenue par le Comité d’organisation. En effet, c’est un secret de Polichinelle que dans le conflit territorial qui l’oppose au royaume chérifien, l’Afrique du Sud est l’un des fervents alliés du Front Polisario. C’est dans cette logique que la Fédération Sud-Africaine de Football (SAFA) a fait savoir que son équipe ne prendrait pas part à la compétition.  

Laayoun est en effet une ville côtière est située dans la province sud du royaume appelé Sahara occidental mais revendiquée par le Front Polisario, mouvement séparatiste qui fait pression pour l’indépendance de la République arabe sahraouie démocratique autoproclamée.

L’Afrique du Sud s’expose à de lourdes sanctions voire une exclusion de la Confédération africaine de football (CAF) en prenant une telle position. Le CAF fait déjà face au refus du Zamalek d’Egypte de se rendre au Qatar pour livrer la Supercoupe de la Confédération, là aussi en raison de différends géopolitiques.

Boniface T.