Tunisie: Najla Bouden Romdhane, première femme Premier ministre pour colmater des brèches politiques

Tunis (© 2021 Afriquinfos) –Le président tunisien Kais Saied a chargé ce jeudi 29 septembre2021, Najla Bouden Romdhane de former le nouveau gouvernement, et ce dans les plus brefs délais, indique une annonce de la présidence.  Après plus de deux mois sans chef de gouvernement, Najla Bouden Romdhane devient ainsi la première femme à occuper le poste de premier ministre dans l’histoire de la Tunisie.

Le 25 juillet dernier, le président tunisien avait démis le Premier ministre, Hichem Mechichi, de ses fonctions et a gelé les travaux du Parlement en prenant en main le pouvoir exécutif, ce qui a été qualifié de « coup d’Etat » par une certaine partie de la classe politique, et à leur tête le partie Ennahda.

« Selon la Constitution, j’ai pris des décisions que nécessite la situation afin de sauver la Tunisie, l’État et le peuple tunisien », avait déclaré Kaïs Saïed à l’issue d’une réunion d’urgence au Palais de Carthage avec des responsables des forces de sécurité.

Deux mois après le limogeage du précédent cabinet, sans gouvernement et sans parlement, la Tunisie plongeait dès lors dans une mini crise politique. En début de semaine, de nouvelles manifestations ont éclaté dans le pays, dénonçant le « coup de force » opéré par le président Kais Saied.

Née en 1958 à Kairouan, issue d’une famille sfaxienne et géologue de formation, Najla Bouden a accompli une grande partie de sa carrière au ministère de l’Enseignement supérieur, notamment en 2015 auprès du cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur Chiheb Bouden. Elle demeure peu connue du grand public.

 Akpéné Vignikpo

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés