Munir El Haddadi, premier bénéficiaire annoncé de la réforme FIFA sur la nationalité sportive, pourra jouer pour le Maroc 

Rabat (© 2020 Afriquinfos)- L’attaquant espagnol d’origine marocaine, Munir El Haddadi, pourrait être le premier footballeur à bénéficier des nouvelles règles de la FIFA sur le changement de nationalité sportive. L’instance suprême du football mondial a entériné le 18 septembre dernier la nouvelle réforme permettant ainsi au natif de Madrid d’évoluer sous les couleurs des Lions de l’Atlas.

C’est enfin le moment tant attendu par Munir El Haddadi! Si on se réfère à la décision prise par la FIFA le 18 septembre dernier, l’attaquant sévillan peut désormais défendre les couleurs de son pays d’origine, le Maroc. Un rêve qui se réalise pour ce joueur qui ayant livré un match officiel sous les couleurs de la Roja, en était empêché jusque-là. Ce n’est pourtant pas l’envie qui lui manquait «Je partage beaucoup de choses avec mes coéquipiers marocains, notamment notre culture et traditions. C’est ce qui m’a encouragé à continuer à me battre pour jouer avec la sélection nationale», se défend le joueur qui au sein de son club côtoie deux autres internationaux Marocains que sont le gardien Yassine Bounou et l’attaquant Youssef En-Nesyri.

Dans son combat, Munir El Haddadi a pu compter sur le soutien de la Fédération royale Marocaine de Football (FRMF) et son président Fouzi Lekjaa. Ce dernier, désireux de voir le joueur participé à la Coupe du monde 2018 avec les Lions de l’Atlas, avait déjà porté l’affaire devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Débouté, celui qui est également Vice-Président de la CAF fera feu de tout bois pour faire passer la nouvelle règle auprès de la FIFA. Ce changement de nationalité sportive est néanmoins conditionné : le joueur concerné doit avoir eu moins de 21 ans lors de son dernier match international en A, compter 3 sélections au maximum, ne plus avoir joué avec ladite équipe nationale A depuis au moins de 3 ans, et ne pas avoir disputé de rencontres avec elle en phase finale d’une grande compétition.

C’est le cas d’El Haddadi au point où des médias spécialisés parlent déjà de la «réforme El Haddadi». D’autres joueurs étaient également dans l’attente de cette nouvelle règle. Ce sont les sélections africaines très friandes de faire revenir les binationaux qui vont être contentes.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés