Libye  » Des femmes et des enfants », principales victimes des frappes aériennes intensifiées en Libye tuent (Onu)

New York (© 2019 Afriquinfos)- L’intensification des frappes aériennes sur des zones civiles en Libye et qui ont essentiellement tué des femmes et des enfants inquiète le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

« Nous sommes très préoccupés par l’intensification des frappes aériennes dans les zones habitées par des civils au cours des derniers jours », a indiqué le porte-parole des Nations-Unies Stéphane Dujarric.

« Nous insistons sur le fait que les attaques aveugles sont interdites, et que toutes les précautions possibles doivent être prises pour éviter, ou au moins minimiser, les pertes civiles accidentelles et les dommages causés aux infrastructures civiles », a-t-il ajouté.

Il a rappelé à toutes les parties en conflit leurs obligations telles que stipulées par le droit humanitaire international.

« Le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires a annoncé qu’un certain nombre de civils – surtout des femmes et des enfants – avaient été tués ces derniers jours par des frappes aériennes dans différentes régions du pays », a déclaré le porte-parole.

M. Dujarric a souligné que le Coordinateur humanitaire des Nations Unies en Libye, Yacoub El Hillo, était « consterné par ces attaques horribles, qui constituent une nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international et des droits de l’homme ».

La Libye compte encore plus de 300 000 déplacés internes, dont plus de 140 000 ont fui leur foyer à la suite des affrontements qui font rage à Tripoli, la capitale du pays, a ajouté le porte-parole.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : Il faut s'attendre à vivre avec le virus pour un moment dans le monde (ONU)
Avenir et paix au Sahel: Réunion déterminante à l'ONU avant les urgentes réformes
Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU débattra le 17 juin du racisme à la demande de l'Afrique
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
AG de l’ONU : l’exacerbation de la crise libyenne au menu d’un mini-sommet présidé par la France
Loi sur les libertés publiques au Togo : le politologue Mohammed Madi Djabakate salue la position de...
Soudan : Un échec de la communauté internationale sera un "terrible prix à payer" (ONU)
Diplomatie internationale: Le Kenya, bientôt membre non permanent du CS de l'ONU?
La Secrétaire générale adjointe de l'ONU fait de l’autonomisation des femmes une clé pour atteindre ...
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
La Ghanéenne Hanna Serwaa Tetteh future envoyée spéciale de l'ONU en Libye?
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...
Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU
Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame la libération de Soumaïla Cissé
Afrique australe: 45 millions de personnes menacées par la famine, selon l'ONU
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
L'ONU lance un appel au continent en vue d’une réforme de sa législation pour l'imposition de l'écon...
Sahara occidental: Le chef de l'ONU espère le maintien d'une "dynamique" politique
1.000 personnes ont réussi à vaincre le virus Ebola en RDC (ONU)
Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
Bissau: l'ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés