La 14ème édition de la Conférence Economique Africaine s’ouvre du 2 au 4 à décembre 2019 Charm El-Cheik

Charm El-Cheik (© 2019 Afriquinfos)- Co-organisée par la Banque africaine de développement, la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et le Programme des Nations Unies pour le développement, la Conférence économique africaine la Commission économique pour l’Afrique, (CEA) 2019 se tiendra du 2 au 4 décembre 2019 à Charm el-Cheikh, en Égypte autour du thème « Emplois, entrepreneuriat et développement des capacités pour la jeunesse africaine ».

Pour cette édition qui est la 14ème, la Conférence réunira plus de 500 parties prenantes africaines, dont des représentants de la jeunesse, des dirigeants d’entreprises, des décideurs et des représentants des médias africains et du monde entier. Le thème sur lequel elle s’aligne sur les Objectifs de développement durable (ODD), « pour une croissance économique inclusive et durable, l’emploi et un travail décent pour tous ».

La Conférence économique africaine, principale plate-forme de mise en réseau, de dialogue et de partage des connaissances sur les problèmes auxquels l’Afrique est confrontée, offrira aux chercheurs une tribune de choix pour débattre des questions relatives à l’emploi des jeunes, à leurs compétences et capacités d’entrepreneuriat, et pour évaluer les réformes et initiatives en cours visant à résoudre ces problèmes. Les participants débattront des options politiques permettant d’optimiser les avantages de l’explosion démographique de la jeunesse africaine ; mais également de l’inadéquation des compétences des jeunes aux besoins du marché du travail.

Les intervenants proposeront des stratégies et des recommandations concrètes pour accélérer la mise en œuvre des principales politiques de développement telles que l’Agenda 2063 de l’Union africaine et les ODD.

Le thème de cette année s’aligne également sur le programme de développement des partenaires de la Conférence, notamment la Banque africaine de développement, qui, entre 2016 et 2018, a créé 3,6 millions d’emplois directs grâce à des investissements de 10 milliards de dollars américains dans 102 projets réalisés dans 32 pays.

En outre, le Conseil d’administration de la Banque a récemment approuvé quelque 318 projets dans 48 pays africains, d’une valeur de 9,15 milliards de dollars ; et qui devraient générer 4,2 millions d’emplois directs.

Tapera Jeffrey Muzira, coordinateur du projet de la Banque « Emplois pour les jeunes en Afrique », a déclaré : « La Banque modifie ses plans, ses projets, son personnel et ses systèmes pour optimiser les résultats en matière d’emploi des jeunes et pour mobiliser des ressources financières visant à motiver les acteurs du secteur privé à appliquer des solutions éprouvées concernant l’emploi des jeunes. »

Pour rappel, la conférence de l’an dernier, qui s’est déroulée à Kigali, au Rwanda, a mis l’accent sur l’intégration économique comme levier de changement pour la croissance inclusive et la prospérité en Afrique.

V.A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD au secours d'Adesina et se justifie
Sommet du G7 : le Président de la BAD présentera « AFAWA », pour booster l’accès des femmes africain...
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
Économie Africaine : la production du café en Afrique en régression
La BAD encourage les entreprises africaines à se mobiliser en faveur de la jeunesse africaine
BAD: Les accusateurs d’Adesina ne désarment pas et réclament une enquête indépendante
Le Maroc reste le premier client la Banque africaine de développement
La Banque Africaine de Développement et MasterCard étendent l'Inclusion Financière en Afrique
Zoom sur Antoinette Sayeh, deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI
La Banque africaine de développement présente l’édition 2018 des Perspectives économiques en Afrique
Accusations de prévarication : la BAD temporise malgré l'appel de Washington
Accusations de prévarication à la BAD : Obasanjo mobilise 10 présidents au secours d’Adesina
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
Les femmes Africaines se font entendre au sommet des Nations Unies
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Banques et Dettes : la Boad va rembourser Plus de 12 milliards FCFA de dettes mars 2018
Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD
Africa CEO Forum 2018: NSIA et Sanlam arrachent le prix de la meilleure Société africaine de l'année
Le soutien de la BAD et de l’Union Africaine au Sommet mondial du Genre
Les 55è Assemblée annuelle de la BAD reportées en Août (Akiwumi Adesina)
Les banques du Maroc, du Nigeria et du Kenya parmi les nominés du Trophées d'African Banker 2018
La Banque africaine de développement classée au 4e rang des entreprises les plus attractives en Afri...
BAD : Adesina disculpé, l'opposition entre membres africains et occidentaux reste de mise à un mois ...
La Banque africaine de développement et la FAO unissent leurs efforts et s’engagent à éradiquer la f...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés