Belmadi et les Fennecs ne seront pas au Mondial 2022, malgré leur recours

Alger (© 2022 Afriquinfos)- C’est officiel ! les Fennecs d’Algérie seront absents à la prochaine Coupe du Monde de football. Le recours déposé par la Fédération Algérienne de Football (FAF) pour faire invalider la qualification du Cameroun et été examiné par la FIFA qui a rendu son verdict.

Un but marqué dans les derniers instants du barrage retour de Coupe du Monde le 29 mars dernier par Karl Toko-Ekambi a mis fin aux rêves qataris des Algériens. Une défaite qui a eu du mal à passer du côté d’Alger. La FAF a, à cet effet, introduit un recours auprès de la Commission des arbitres de la FIFA pour contester le résultat. La cible, l’officiel gambien, Bakary Gasssama. Dans sa requête, l’Algérie souhaitait notamment que les enregistrements VAR et les échanges entre l’arbitre gambien et les arbitres dans le car de la Vidéo assistance soient dévoilés.

Pour ne rien arranger, le sélectionneur algérien Djamel Belmadi s’en est violemment pris à Bakary Gassama, l’accusant sans détour d’avoir sciemment influé sur le cours du match. Ce à quoi la FIFA a répondu : «Nous regrettons, que selon vos appréciations, les décisions des arbitres aient pu influer négativement sur le cours de la rencontre. Nous avons pris bonne note des éléments de votre courrier et nous pouvons d’ores et déjà vous garantir que l’ensemble des incidents survenus pendant le match ont été examinés avec soin par les deux arbitres vidéo, conformément aux Lois du Jeu et du protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage».

C’en est donc fini pour les Fennecs qui seront bien absents de l’édition 2022 du Mondial de Football. Une grosse désillusion pour les supporters mis aussi les joueurs à l’instar de la star Riyad Marhez : «Je suis évidemment très déçu de ne pas aller à la Coupe du monde avec mon pays. C’est la pire expérience de ma carrière», a lâché l’ailier de Manchester City dans un entretien accordé au journal Arab News. «C’était tellement désagréable. Le scénario a été très douloureux. Mais à la fin, je dois essayer d’oublier et d’aller de l’avant et essayer d’aider mon club à réaliser des choses». Djamel Belmadi et la FAF gagneraient aussi à passer à autre chose.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés