Algérie : les dossiers de candidatures doivent être déposés au plus tard, le 26 octobre 2019 à minuit

[cmsmasters_row][cmsmasters_column data_width= »1/1″][cmsmasters_text]

Alger
(© 2019 Afriquinfos)-En Algérie, au total
139 postulants à la candidature pour la prochaine présidentielle
prochain ont procédé au retrait des formulaires de souscription des signatures,
dont cinq femmes, réunissant les conditions exigées, à savoir la nationalité
algérienne, le diplôme universitaire et l’âge légal de 40 ans.

Les
postulants à la candidature pour l’élection présidentielle du 12 décembre
doivent déposer leurs dossiers au plus tard, le 26 octobre 2019 à minuit, a
indiqué l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

 Selon l’ANIE, l’article 140 de la loi
organique N°16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral, modifiée et
complétée par la loi organique N°19-08 du 14 septembre 2019, stipule que la
déclaration de candidature « doit être déposée, au plus tard, dans les 40
jours suivant la publication du décret présidentiel portant convocation du
corps électoral ».

La
nouvelle loi organique relative au régime électoral fait obligation aux
candidats à la présidentielle de présenter 50.000 signatures individuelles au
moins, d’électeurs inscrits sur une liste électorale. Ces signatures doivent
être recueillies à travers au moins wilayas (Régions). Le nombre minimal des
signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1.200.

[/cmsmasters_text][/cmsmasters_column][/cmsmasters_row]

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés