Soufiane Rahimi, nouvelle pépite du foot professionnel au Maroc et ambassadeur de la Botola Pro

Casablanca (© 2021 Afriquinfos)- Il aura éclaboussé de son talent la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020, grand artisan du sacre historique des Lions de l’Atlas avec ses 5 réalisations, Soufiane Rahimi a fini meilleur buteur et a aussi été désigné «Meilleur joueur de la compétition». Le sociétaire du Raja AC devient l’une des attractions du football marocain et suscite évidemment  les convoitises.

A tout juste 24 ans, Soufiane Rahimi a écrit lors de cette édition camerounaise du CHAN, l’une des plus belles pages de sa jeune carrière. L’attaquant des Lions de l’Atlas a trouvé le chemin des filets à 5 reprises, plus que tout autre attaquant lors de la compétition. Auteur d’un doublé lors de la victoire du Maroc 5-2 sur l’Ouganda, du premier but lorsque les Lions de l’Atlas ont dominé la Zambie 3-1 en quarts, et d’un autre doublé contre le Cameroun battu 4-0 en demi-finale, le serial buteur du Raja AC a fait montre d’une efficacité clinique devant les cages adverses. Et a largement contribué au sacre de sa sélection, la seconde d’affilée. C’est donc à juste titre que durant le tournoi, il a été désigné à trois reprises, «Homme du match» et s’est vu décerner au terme du CHAN 2020, le titre de ‘Meilleur joueur’.

Rahimi fait évidemment partie de l’équipe-type du CHAN 2020 dévoilé par la CAF. Le jeune attaquant y figure avec 4 autres de ses coéquipiers  (Abdelmounaim Boutouil, Hamza El Moussaoui, Yahya Jabrane, Ayoub El Kaabi). Les finalistes Maliens sont également bien représentés avec 4 joueurs auxquels il faut ajouter deux Guinéens, qui ont décroché la médaille de bronze : Morlaye Sylla, qui était un candidat sérieux au titre de meilleur joueur, et Yakhouba Gnagna Barry, 2e meilleur buteur de cette édition avec 3 buts à son compteur.

Autant de joueurs, qui au cours du tournoi, ont vu les projecteurs être braqués sur eux et devraient bénéficier de nouvelles opportunités. La pépite marocaine devrait ainsi prendre la direction des Emirats à la fin de la saison. Objet de nombreuses convoitises de clubs qataris et saoudiens, Rahimi et les dirigeants rajaouis avaient porté leur choix sur le club émirati Al-Ain. En grosse difficulté financière, le Raja avait même exigé des Emiratis le paiement de la moitié de la somme de la transaction avant la fin de la saison, et obtenir le reste après l’arrivée du prodige chez Al-Aïn. Une décision prise contre l’avis des supporters des Verts qui y voient la perte d’un de leurs meilleurs joueurs. Les prouesses de Soufiane Rahimi au CHAN 2020 ont dû augmenter sa cote et les dirigeants du Raja regrettent sûrement de n’avoir pas attendu la fin de la compétition pour le mettre sur le marché.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés