Politique étrangère de Donald Trump : les rappeurs Meeek Mill et Cardi B veulent déménager en Afrique

Abuja (© 2020 Afriquinfos)- L’assassinat du Général iranien Qassem Soleimani sur ordre de Donald Trump aura été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Déjà opposée à la politique migratoire du président américain qu’elle fustige notamment sur les réseaux sociaux ou en s’affichant aux côtés de ses adversaires politiques, Cardi B craignant une escalade de la violence, annonce vouloir obtenir la nationalité nigériane et s’installer en Afrique. Une idée qui n’est pas pour déplaire à d’autres rappeurs à l’instar de Meek Mill.  

Une star américaine qui demande la nationalité d’un pays africain, ce n’est pas tous les jours que cela arrive. C’est pourtant ce à quoi la politique étrangère de Donald Trump et les derniers développements de la crise avec l’Iran marquée par l’assassinant du Général Soleimani, vont pousser Cardi B. La célèbre rappeuse n’a pas eu à chercher bien longtemps pour trouver son pays d’accueil. Ce sera la Nigeria où elle a récemment effectué une tournée et y a été chaleureusement reçue.

Dans un tweet, elle a notamment écrit, « C’est triste que cet homme mette la vie des américains en danger. […] Je fais une demande de nationalité nigériane ».  En effet, l’auteure du tube « I like It », estime que ce qu’elle considère comme « un coup de folie » de Donald Trump, risque de provoquer des représailles avec les américains pour cibles et qu’il est donc tant de se mettre à l’abri.  

A Abuja, on prend très au sérieux la requête de la star américaine et on est même prêt à lui dérouler le tapis rouge.  « Nous sommes impatients de vous recevoir de nouveau. Nos portes sont ouvertes, ma sœur »  a écrit Abike Kafayat Oluwatoyin Dabiri-Erewa, responsable de la Commission en charge de la diaspora nigériane. « je dois dire que le gouvernement du Nigeria est d’accord. Nous sommes prêts à accepter sa requête si elle est déposée. », informe déjà un Conseiller du Président Buhari.

De plus, Cardi B qui se fait déjà appeler « Chioma », n’est pas la seule à avoir des envies d’Afrique pour s’éloigner des dérives de Donald Trump. D’autres célèbres rappeurs, Meek Mill ou encore Michael Blackson, ont eux aussi évoqué l’idée de quitter les Etats-Unis.

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés