Littérature: Yaya Diomandé, premier lauréat du concours panafricain ‘Voix d’Afriques’

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)-  Coorganisé par le média RFI et les Editions JC Lattès, le Prix littéraire «Voix d’Afriques» a désigné son tout premier Lauréat. Le jeune Ivoirien Yaya Diamondé a convaincu le jury présidé par l’écrivain franco-djiboutien Abdourahman Waberi, avec son roman «Abobo Marley».

Ouvert entre octobre 2019 et janvier 2020 avec pour objectif de faire émerger de jeunes auteurs et auteures de langue française du continent africain, le nouveau Prix Littéraire «Voix d’Afriques» a reçu des milliers de manuscrits.

Il est revenu à un jury professionnel présidé par l’écrivain Abdourahman Waberi d’en faire une sélection. Parmi les 372 retenus, celui du jeune ivoirien Yaya Diomandé a retenu son attention. Il fait dire que l’un des critères principaux de «Voix d’Afriques» est que les écrits des candidats reflètent la situation d’un pays, d’une actualité politique, économique ou sociale ou des textes plus intimistes.

«Abobo Marley» de Yaya Diomandé raconte en effet l’histoire de Moussa, un «balanceur» communément appelé «Gbakaman» en Côte d’Ivoire. Dans la description du roman sur le site de JC Lattès, on peut lire que Moussa «accroché à sa fourgonnette, fait chaque jour la liaison entre la commune d’Abobo et le centre commercial d’Adjamé. Accroché à la portière, il sillonne la ville. Mais il ne voit presque rien de ce qu’il entoure. Ses rêves sont ailleurs. Il les porte depuis son enfance dans le quartier de Marley. Moussa veut aller à Bengue, en Europe. Peu importe le prix à payer, il veut partir, et que sa réussite là-bas profite aux siens ici. Mais pour quelle vie ?

Moussa nous raconte son monde avec la candeur de l’enfant, la révolte du jeune homme, l’assurance et l’aveuglement de l’homme qui ne renonce jamais (…)».

Yaya Diomandé a donc vu publier son roman ce mercredi 16 septembre par les Editions JC Lattès avec une coédition dans son pays natal, la Côte d’Ivoire. Le jeune Ivoirien qui vient tout juste d’avoir 30 ans bénéficie également d’une résidence de deux mois à la Cité internationale des arts à Paris, partenaire du prix en France.

Outre des émissions littéraires auxquelles il prendra part sur RFI, il sera le centre d’attraction d’une soirée évènementielle le 02 octobre prochain à Paris.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés