Les mutations attendues dans la CEDEAO après le 55ème Sommet de ses dirigeants

Abuja (© 2019 Afriquinfos)- Le président nigérien Issoufou Mahamadou a été élu par ses pairs, Président de la CEDEAO à l’issue du 55ème Sommet de l’Organisation régionale tenu le 29 juin dernier à Abuja. Le nouveau dirigeant a annoncé les priorités qui seront les siennes au cours de son mandat.

En présence de 13 des 15 Chefs d’Etat de la CEDEAO, Issoufou Mahamadou a été porté à la tête de l’organisation samedi dernier à Abuja. Outre son élection, les autres décisions du sommet ont porté sur la libre circulation des biens et des personnes, la performance économique, la mise en œuvre des programmes d’intégration régionale, la création de l’union monétaire de la CEDEAO, le développement de l’agriculture, ainsi que les énergies et les infrastructures.

Par ailleurs Issoufou Mahamadou a annoncé la couleur, son mandat sera axé sur trois axes prioritaires que sont : la sécurité régionale ; la consolidation des institutions démocratiques et l’intégration économique des Etats.  En ce qui concerne la monnaie unique, la Conférence a adopté les propositions qui ont été faites par le Conseil des Ministres. Il s’agit de la mise en œuvre de la feuille de route révisée, notamment ce qui concerne le régime de change, qui sera flexible, la politique monétaire qui va viser la maitrise de l’inflation, et le choix de ECO comme nom de la future monnaie unique.

S’agissant des défis sécuritaires, les 15 Etats membres, vont au-delà de celles existants déjà (G5 Sahel, Bassin du Lac Tchad), envisager une stratégie commune à l’échelle de toute la CEDEAO. Cette stratégie va être définie par la Conférence extraordinaire de la CEDEAO sur la sécurité qui va se tenir très prochainement à Ouagadougou, au Burkina Faso, apprend-t-on.

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mali: l'opposition "exige plus que jamais" la démission du président Keïta
Crise au Mali: La CEDEAO rappelle qu'elle n'est favorable à "aucune forme de changement non constitu...
Un plan d’urgence proposé par le conseil de médiation pour faire face à l’insécurité dans l’espace C...
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Environnement des affaires dans la zone CEDEAO : un fiche d’évaluation désormais en vigueur
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Recommandations des parlementaires de la CEDEAO pour humaniser la migration de la jeunesse africaine
Feuille de route de la CEDEAO pour contrer le mariage des enfants dans la région
La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique
Ticad 7 : Le président Mahamadou plaide pour une coopération renforcée entre le Japon et les pays de...
CEDEAO : début de brouille diplomatique entre Accra et Abuja ?
CEDEAO : vers l’adoption de la Politique culturelle régionale et d’un Plan d’action permettant le re...
Après le report des élections, une mission de la CEDEAO et de l’OIF à Conakry
Monnaie Unique de la CEDEAO : qu’est-ce qui coince ?
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Le président nigérian Muhammadu Buhari prend les rênes de la présidence en exercice de la CEDEAO
Guinée-Bissau : Chantier d'une nouvelle Constitution lancée sur recommandation de la CEDEAO
Réunion ministérielle de haut niveau de la CEDEAO sur la fermeture des frontières terrestres du Nigé...
Alassane Ouattara réitère le soutien de la Côte d’Ivoire pour l’adhésion du Maroc à la CEDEAO
Coup d’Etat au Mali : Macky Sall plaide pour un allègement des sanctions de la CEDEAO 
Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO
Les Présidents de la CEDEAO en mode riposte anti-Covid-19

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés