Les mutations attendues dans la CEDEAO après le 55ème Sommet de ses dirigeants

Abuja (© 2019 Afriquinfos)- Le président nigérien Issoufou Mahamadou a été élu par ses pairs, Président de la CEDEAO à l’issue du 55ème Sommet de l’Organisation régionale tenu le 29 juin dernier à Abuja. Le nouveau dirigeant a annoncé les priorités qui seront les siennes au cours de son mandat.

En présence de 13 des 15 Chefs d’Etat de la CEDEAO, Issoufou Mahamadou a été porté à la tête de l’organisation samedi dernier à Abuja. Outre son élection, les autres décisions du sommet ont porté sur la libre circulation des biens et des personnes, la performance économique, la mise en œuvre des programmes d’intégration régionale, la création de l’union monétaire de la CEDEAO, le développement de l’agriculture, ainsi que les énergies et les infrastructures.

Par ailleurs Issoufou Mahamadou a annoncé la couleur, son mandat sera axé sur trois axes prioritaires que sont : la sécurité régionale ; la consolidation des institutions démocratiques et l’intégration économique des Etats.  En ce qui concerne la monnaie unique, la Conférence a adopté les propositions qui ont été faites par le Conseil des Ministres. Il s’agit de la mise en œuvre de la feuille de route révisée, notamment ce qui concerne le régime de change, qui sera flexible, la politique monétaire qui va viser la maitrise de l’inflation, et le choix de ECO comme nom de la future monnaie unique.

S’agissant des défis sécuritaires, les 15 Etats membres, vont au-delà de celles existants déjà (G5 Sahel, Bassin du Lac Tchad), envisager une stratégie commune à l’échelle de toute la CEDEAO. Cette stratégie va être définie par la Conférence extraordinaire de la CEDEAO sur la sécurité qui va se tenir très prochainement à Ouagadougou, au Burkina Faso, apprend-t-on.

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

La transhumance dans l’espace CEDEAO expliquée par Sékou Sangaré Commissaire de l’Agriculture, de l’...
La CEDEAO s'inquiète de l'insécurité alimentaire pouvant frapper 17 millions de personnes dans le Sa...
Le Maroc bientôt membre de la CEDEAO ?
Guinée/La communauté internationale décidée à mettre la pression sur Condé, la CEDEAO pas prête (Opp...
La CEDEAO préconise une réouverture synchronisée des frontières début juillet
Sierra Leone : la cour de Justice de la CEDEAO ordonne la réintégration de milliers de filles encein...
Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement
L’état de la pandémie en Afrique au 13 juin 2020
Monnaie Unique de la CEDEAO : qu’est-ce qui coince ?
La CEDEAO, porte-voix de l’Inclusion dans le processus électoral dans la région
La société civile s’oppose contre l’injection d’un montant milliard de dollars promis par la CEDEAO ...
José Mario Vaz nomme un nouveau gouvernement et se met à dos la CEDEAO et l’UA
Crise post-électorale en Guinée : La Cedeao prend des décisions fermes
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
COP 25 : La Cedeao veut « AGIR ENSEMBLE » pour la mise en œuvre de l’accord de paris
Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO
Guinée-Bissau : Chantier d'une nouvelle Constitution lancée sur recommandation de la CEDEAO
La CEDEAO signe un accord de soutien aux femmes entrepreneurs en Afrique
Les inquiétudes de la CEDEAO face à la situation qui prévaut en Guinée
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
CEDEAO : vers l’adoption de la Politique culturelle régionale et d’un Plan d’action permettant le re...
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
Réunion ministérielle de haut niveau de la CEDEAO sur la fermeture des frontières terrestres du Nigé...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés