Le Cap-Vert, l’un des rares Etats ouest-africains à afficher une croissance à deux chiffres en 2022

Praia (© 2023 Afriquinfos)- Pour le compte de 2022, la croissance économique du Cap-Vert devrait se situer entre 10 et 15%. C’est ce qu’a annoncé vendredi 30 décembre 2022, le vice-Premier ministre du pays, Olavo Correia, par ailleurs ministre des Finances.

«L’économie va croître cette année, avec une forte probabilité, au-dessus de 10%. Nos dernières prévisions pointent finalement entre 10 et 15%, mais le plus sûr est de rester à 12%», a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Praia.

L’Institut national de la statistique (INE) avait annoncé jeudi que la croissance avait de nouveau accéléré au troisième trimestre à plus de 17%, après avoir atteint 16,8% au premier trimestre et 17,7% au deuxième trimestre.

En 2020, le Cap-Vert a connu une récession historique, équivalente à 14,8% de son PIB, suivie d’une croissance de 7% en 2021, tirée par la reprise de la demande touristique au quatrième trimestre.

Face aux conséquences économiques engendrées par le conflit en Ukraine, le gouvernement a révisé sa prévision de croissance économique en 2022 de 6% à 4%, mais fin octobre, il a revu à la hausse ses prévisions à au moins 8%, compte tenu de forte demande touristique.

Le budget pour 2023 est estimé à 77 milliards d’escudos (692 millions de dollars) et les autorités tablent sur une croissance entre 4 et 5%.

Si le rebond a été important en 2021, avec une croissance estimée à 6,9%, le Cap-Vert a été de nouveau fortement touché par les impacts de la guerre en Ukraine. L’inflation a fortement augmenté en 2022, 6,5% en moyenne annuelle) contre 2,3% prévu il y a quelques mois par le FMI, malgré des mécanismes de contrôle mis en place par le gouvernement pour contenir la hausse des prix.

Le pays a mis en place plusieurs plans de développement économique tel le Plan Stratégique de Développement Durable (PEDS), dont la 1ère phase s’est déroulée sur la période 2017-2021, et a permis un développement économique important avant d’être entravée par la crise covid. La deuxième phase du PEDS est en cours d’élaboration pour la période 2022-2027. Les principaux axes de développement économique concernent (i) la diversification économique et le renforcement du tourisme ; (ii) le développement de l’économie verte et bleue ; (iii) le développement de l’économie digitale.

L’archipel, isolé, sans ressources naturelles et pauvre en eau douce, est largement dépendant de l’extérieur tant pour ses ressources financières (principalement les transferts de la diaspora qui ont représenté 16% du PIB en 2021, et l’aide au développement, estimée à 12,4% du PIB la même année) que pour ses approvisionnements (déficit commercial structurel, qui atteint 29,5% du PIB en 2021).

En raison de la faiblesse des activités d’origine domestique, le PIB est dominé par le tourisme et le commerce d’importation, secteurs fortement impactés par la crise sanitaire. Le Cap-Vert a cependant su s’imposer à certains égards comme un modèle en Afrique de l’Ouest.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés