La présidence de la Fédération ivoirienne de football s’éloigne pour Didier Drogba

Élection du prochain patron du foot ivoirien

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)- A quelques semaines du Congrès électif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), personne, même les détracteurs les plus acharnés de Didier Drogba, n’auraient pu l’imaginer dans une telle situation. L’ancien capitaine des Eléphants n’a toujours pas recueilli le moindre parrainage dans l’optique de l’élection à la présidence de la FIF prévue pour septembre 2020.

Ce lundi, Didier Yves T. Drogba réputé pour son flegme et sa bonne humeur permanente, a dû l’avoir mauvaise. S’il y a en effet un groupement d’intérêts sur lequel il pouvait compter, c’est bien celui de l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI). Et bien non. Cette dernière a plutôt porté son choix sur Idriss Yacine Diallo. Un véritable camouflet pour celui qui a été l’emblématique capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire et est l’actuel deuxième vice-président de l’AFI !

En effet, selon le code électoral pour la Présidence de la FIF, chaque candidat a besoin du parrainage de l’un des cinq groupements d’intérêts reconnus (anciens joueurs, les entraîneurs, les arbitres, l’AFI et Association des Médecins de Sport) pour valider sa candidature. Didier Drogba ne peut donc compter désormais que sur les Médecins Sportifs pour pouvoir se présenter en septembre prochain. Dans le cas contraire, l’ancien Goleador de Chelsea devra enterrer son rêve de présider aux destinées du football ivoirien.

Pendant que Didier Drogba galère pour obtenir un parrainage, Sory Diabaté en a recueilli deux (Association des anciens joueurs et arbitres) et Idriss Diallo est soutenu depuis ce lundi par l’Association des Footballeurs Ivoiriens.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés