La CEDEAO s’inquiète de l’insécurité alimentaire pouvant frapper 17 millions de personnes dans le Sahel

Niamey (© 2020 Afriquinfos) – La 19ème la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Comité Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) s’est tenue finalement hier après avoir reportée fin juin. Le Président nigérien, M. Issouffou, y a pris une part active en sa qualité de Président en exercice de la CEDEAO. Il a notamment interpellé ses pairs sur les risques d’insécurité alimentaire que courent 17 millions de personnes dans la région du Sahel.

Dans le rapport 2020 du Cadre Harmonié datant du mars, il est fait cas de la situation alimentaire et nutritionnelle préoccupante dans la zone sahélienne de l’espace Cedeao. Selon le document, dix-sept (17) millions de personnes vivant dans la région, sont menacés de famine. La crise sécuritaire, le changement climatique, l’invasion de la Chenille légionnaire d’automne (Cla) et la pandémie de la covid-19 en sont les causes principales. C’est en se référant à cette étude que le Président en exercice de la CEDEAO a alerté ses pairs lors de la 19ème Session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Comité Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS).

Rappelant la mission du CILSS qui est de « s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel », Issoufou Mahamadou a exhorté ses pairs à renforcer la position stratégique de cet organe permanent en matière de coordination et d’harmonisation des politiques régionales de sécurité alimentaire et nutritionnelle, en vue d’atténuer la pauvreté des populations sahéliennes. « Notre institution commune pourra ainsi mieux contribuer au développement durable du Sahel. Le contexte social et économique actuel dans lesquels vivent les Etats Membres de l’Afrique de l’Ouest – impacté par les crises liées au Changement Climatique, les crises sécuritaires et la pandémie de la COVID19 – vient rappeler à suffisance la clairvoyance de nos prédécesseurs qui, déjà en 1998, recommandaient d’évoluer vers une rationalisation des Organisations Inter-Gouvernementales », a indiqué le Chef d’Etat nigérien, président en exercice de la CEDEAO.

Issoufou Mahamadou a en outre mis en œuvre l’Initiative N3-Le Nigériens Nourrissent les Nigériens et mis en place un Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN), qui ont permis à son pays de lutter contre l’insécurité alimentaire.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19, l'Afrique du Sud va augmenter sa production de dexaméthason
Au Burundi, préservé du Covid-19 par "la grâce divine", la vie suit son cours
Covid-19: l'Algérie referme des commerces à cause de l'indiscipline
Riposte africaine au Covid-19 : les propositions des experts
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
"Pata Pata", le tube de Miriam Makeba, recyclé contre le coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique à la date du 22 mai
L’état de la pandémie en Afrique au 23 mai
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
L’état de la pandémie en Afrique au aout 13 aout 2020
Libye : la Communauté internationale appelle à une trêve humanitaire pour circonscrire le Coronaviru...
Tunisie: des centaines de précaires manifestent contre le confinement
Lueur d'espoir pour le développement d'un vaccin contre le coronavirus
L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020
Afrique du Sud: Enquête en cours sur l'attribution des marchés publics liés au coronavirus
Guinée-Bissau/ Contentieux électoral : la CEDEAO donne jusqu’au 15 février à la Cour Suprême pour tr...
Guinée: Le différend autour de la nouvelle Constitution se transpose devant la CEDEAO
CEDEAO : un engagement financier de 1400 milliards Fcfa annoncé pour la mise en œuvre du Plan CACAO
RDC : un conseiller de Félix Tshisekedi Jean-Joseph décède du coronavirus
Coronavirus: alerte aux fake news, trois arrestations au Maroc
Reporté en raison du Covid-19 : le CHAN pourrait être reprogrammé plus tard en 2020
L’état de la pandémie sur le continent au 15 mai 2020
Pénurie de tests au Nigeria, la situation est hors de contrôle
Angola : un jeune abattu par un soldat parce qu'il ne voulait pas porter le masque

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés