Football : Obilalé, le gardien du Togo gravement blessé lors de l’attentat de Cabinda, s’est reconverti avec l’aide de la CAF 

Lomé (@Afriquinfos 2020)- Kodjovi Obilalé, ancien gardien des Eperviers du Togo dont la carrière a connu un brusque coup d’arrêt après l’attentat de Cabinda qui l’a vu perdre l’usage de ses jambes, s’est reconverti dans l’agriculture durable. L’ancien footballeur pourrait un peu plus sereinement mener à bien son projet. Il vient de recevoir un accompagnement de la Confédération Africaine de football (CAF) à hauteur de 10000 dollars.

 La Confédération Africaine de Football a tenu sa promesse d’aider l’ancien international togolais aujourd’hui reconverti en agriculteur. Une reconversion à laquelle a dû se résoudre Dodo Obilalé après que sa grave blessure survenue dans l’enclave de Cabinda en marge de la CAN 2010 en Angola, l’ai rendu handicapé moteur. Cet accompagnement de l’instance continentale fait suite à son passage au Caire lors des Trophées CAF Awards où il lui avait été décerné une Prix spécial pour son courage et sa reconversion. « Lorsque j’étais passé au Caire, la CAF avait promis de m’aider dans mes activités agricoles. Je voulais les remercier parce qu’ils m’ont envoyé une lettre avec un chèque » a précisé l’ancien gardien de but. L’enveloppe de la CAF est doté d’un montant de 10000 dollars soit 5,5 millions de FCFA.

Dodo Obilalé est porteur du projet Agrofoot dont le but est de sensibiliser les agriculteurs africains et ceux de son pays le Togo en particulier, aux pratiques agricoles biologiques. Le projet sera mis en exergue à travers deux grands évènements à savoir, un tournoi de football qui va se dérouler dans 8 villes du Togo pour vanter le mérite de l’agriculture bio et appeler les populations à la consommation des produits locaux. L’autre évènement, c’est une soirée dénommée « la nuit de l’agriculture durable » au cours de laquelle, les meilleurs acteurs de l’agriculture et les meilleurs agro footballeurs du tournoi, seront récompensés.

L’ancien joueur répète à qui veut l’entendre que « Agrofoot » et les différents projets qu’il mène tous azimuts, sont pour lui, une forme de thérapie afin de ne se laisser point abattre, face à son « destin foudroyé », titre de l’ouvrage qu’il a publié pour raconter l’enfer de Cabinda et le long calvaire qui a suivi cette tragédie. Kodjovi Dodo Obibalé représentant en effet la nouvelle génération de gardien de but, de la trempe des plus grands et était promis à un bel avenir. Gardien titulaire en équipe nationale, il évoluait également au GSI Pontivy en France. Son nom figurait dans les petits papiers de clubs plus huppés dans l’hexagone et dans d’autres championnats européens. Une ascension qui s’arrêtera nette.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés