Ferdinand Coly souhaite une nouvelle dynamique au sein des Lions de la Téranga

Dakar (© 2019 Afriquinfos)-  Ancien international, Ferdinand Coly est de ceux qui montent fréquemment au créneau pour se prononcer sur les performances de la sélection nationale sénégalaise. C’est encore le cas au sortir de la CAN 2019 qui a vu les Lions de la Téranga échoué en finale face à l’Algérie. L’heure a sonné pour que des changements surviennent au sein de l’équipe fanion du Sénégal.

Alors que la CAN 2019 s’est refermée et que la course à la participation de l’édition 2021 a été lancé avec son tirage au sort, Ferdinand Coly veut un Sénégal new-look abordé cette échéance et celles à venir. L’ancien arrière droit des Lions estime que de nombreux postes sont à changer ou renforcer au sein de la sélection nationale. « Les échéances vont vite arriver, mais malgré tout il faudra du sang neuf », a déclaré Coly. Et visiblement celui qui joue le rôle de coordonnateur général des sélections du Sénégal sait précisément à quels postes il faut procéder à ces remaniements. « Du sang neuf doit être apporté sur le côté droit avec (Youssouf) Sabaly qui doit pouvoir jouer à son véritable poste… la sélection sénégalaise a besoin d’un gaucher en renfort sur le côté gauche de sa défense…. Au milieu de terrain, on aura besoin de plus de qualité technique tout comme au poste d’attaquant », a ajouté le capitaine des Lions à la CAN 2006.

L’analyse de Ferdinand Coly ne s’arrête pas qu’aux joueurs. Aliou Cissé, dont il a été le coéquipier chez les Lions et qui pourtant vient de voir son contrat prolongé, doit également céder son poste de sélectionneur. Il préfère voir celui à qui, il reconnait un excellent travail avec les Lions, « sortir par la grande porte ». « C’est un conseil personnel et je pense qu’il a réussi quelque chose de plutôt positif avec cette finale de la CAN 2019 », C’est tout juste mon avis mais à lui de voir ce qu’il a envie de faire, parce qu’une finale de CAN, ça n’arrive pas tous les jours en dépit de la frustration d’être passé à côté d’un titre continental », a indiqué Ferdinand Coly qui a lui aussi connu la frustration d’échouer en finale de CAN en 2002.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés