Crise togolaise : la France et les USA s’en mêlent

Paris (© Afriquinfos 2017)-Après les USA  le mardi, c’est le tour de la France d’interpeller ce jour, le gouvernement et l’opposition togolaise engagés depuis le 19 août dans un bras de fer autour des réformes constitutionnelles et le droit de vote de la diaspora.

 

Les sons de cloche ne sont pas tout à fait les mêmes, mais dans leurs réactions par rapport à la crise que traverse le Togo,  la France et des USA ont tenu à faire savoir aux Togolais, qu’ils suivent avec attention ce qui se passe et sont particulièrement préoccupés par l’escalade de la violence.

Ce sont les USA qui ont réagi les premiers. Dans une déclaration du gouvernement américain rendue publique mardi, les Etats-Unis se disent « préoccupés par l’escalade de la violence et les restrictions à la liberté d’expression et de réunion au Togo liées aux protestations » et  appellent le gouvernement togolais à « défendre les droits humains de ses citoyens… à faire en sorte que toutes les personnes arrêtées lors des manifestations bénéficient du droit à une procédure régulière …et encouragent  le gouvernement et l’opposition à engager un dialogue », note la déclaration des Etats-Unis dont nous avons copie.

Le dialogue. C’est ce à quoi a également appelé la France qui a aussi réagi ce mercredi 25 octobre au sujet de la crise togolaise. « La France reste attentive à l’évolution de la situation au Togo. Nous sommes préoccupés par les rapports sur la présence d’hommes en civil aux cotés des forces de l’ordre, pouvant s’apparenter à des milices », a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Romatet-Espagne.

Rappelons que cette crise a déjà fait près de 16 morts et des dizaines de blessés en deux mois.

B.A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés