Nigeria: Un Centre d’excellence médical africain pour combler des lacunes sur le continent

Abuja (© 2021 Afriquinfos)- Le Centre d’excellence médical africain (AMCE) a été inauguré  à Abuja au Nigeria ce 7 décembre 2021. Porté par la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), ce projet ambitionne fournir des soins de santé de classe mondiale à travers le continent.

Le centre a bénéficié d’un partenariat à long terme avec le King’s College Hospital de Londres (KCH), (son partenaire clinique officiel), ainsi que du soutien d’Abuja. Sa mise en service est prévue pour le premier trimestre 2024. Il devrait améliorer les exportations de services fournissant des soins de santé à plus de 50.000 personnes par an.

L’AMCE d’Abuja offrira une gamme complète de services médicaux (diagnostic, hospitalisation et ambulatoire) en oncologie, hématologie, cardiologie et services de santé généraux, ainsi que d’autres services essentiels, notamment académiques, résidentiels, hôtellerie et commerce de détail.

L’une des priorités du centre est de réaliser des programmes de recherche, de développement et d’enseignement innovants et révolutionnaires en partenariat avec des institutions mondiales telles que l’Université du Wisconsin, le King’s College Hospital et le Christie Hospital de Manchester afin de développer des informations supplémentaires sur les maladies et le traitement des tendances pour améliorer la qualité des soins au Nigeria et dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs, le centre a le potentiel d’établir la bio banque la plus grande et la plus diversifiée d’Afrique de l’Ouest, lui permettant d’attirer des partenariats mondiaux et panafricains, ce qui en fait un point de référence mondial et une source de tourisme médical dans la région. L’AMCE offrira des programmes de résidence, de formation et de placement d’observateurs qui permettront aux médecins et aux étudiants de l’enseignement local de se former sous l’expertise de ses spécialistes et au profit de ses volumes de patients.

Afreximbank vise également à mettre en œuvre un plan à l’échelle du continent de développement d’AMCE similaires dans le but d’améliorer la qualité des soins de santé et de la recherche liée à la santé pour répondre aux besoins de la population africaine.

Le centre va créer plus de 3.000 emplois pendant ses phases de construction et d’exploitation. Conçue dans le cadre du 5e plan stratégique d’Afreximbank, «IMPACT 2021», l’initiative soutient et promeut la diversification des exportations de l’Afrique et le développement d’établissements de santé de classe mondiale sur le continent.

Pallier les limites du continent dans le secteur de la santé  

Pour le Président nigérian Buhari, «le fardeau croissant des maladies non transmissibles (MNT) en Afrique est bien établi et indéniable. Couplé à une infrastructure médicale inadéquate sur le continent, il s’agit d’une combinaison mortelle qui menace l’avenir de notre peuple. Ce problème est encore exacerbé par l’importante fuite des cerveaux que connaît le continent, nos meilleurs médecins étant attirés par les opportunités de carrière à l’étranger, ce qui entraîne un écart important entre les traitements requis pour les MNT et les traitements disponibles», a souligné Muhammadu Buhari.

Le gouvernement du Nigéria s’est associé à Afreximbank pour développer le Centre d’excellence médical africain à Abuja, qui fournira des services médicaux de classe mondiale à égalité avec les hôpitaux les plus prestigieux du monde, rétablissant ainsi la confiance dans le système de santé local. Le succès de l’AMCE ouvrira la voie à de futurs investissements et partenariats dans le secteur tout en élevant le niveau local des soins de santé et en fournissant un modèle de qualité des services requis pour relever simultanément les défis sanitaires et économiques du Nigeria et de l’Afrique.

L’initiative est soutenue par le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) pour atteindre les buts et objectifs de l’Union africaine (UA) en matière de santé dans le cadre de «l’Agenda 2063: L’Afrique que nous voulons».

Le professeur Benedict Oramah, président et président du conseil d’administration d’Afreximbank, a également déclaré que «la construction du Centre arrive à un point d’inflexion, alors que le continent se relève de l’impact de la pandémie de COVID-19».  D’après lui, l’AMCE sera un acteur clé pour l’Afrique dans la lutte contre une prochaine pandémie».

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés