Diplomatie : Benjamin Netanyahu manœuvre pour une normalisation des relations avec le Soudan

Entebbe (© 2020 Afriquinfos)- Le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu en visite officielle en Ouganda a par la même occasion rencontré le N°1 soudanais, Abdel Fattah al-Burhan. Un tête-à-tête inédit  qui vise à la normalisation des relations entre les deux pays en froid depuis des décennies.

Personne ne l’avait vu venir. C’est dans le plus grand secret que s’est organisée la rencontre entre le Premier Ministre israélien, et le leader de la transition du Soudan, Abdel Fattah al-Burhan à Entebbe . Inenvisageable, il y a encore quelques années, les échanges entre les deux dirigeants ont porté sur la normalisation des relations entre leurs deux pays. Des relations rompues depuis 1967 et la tenue à Khartoum la capitale soudanaise d’une rencontre des pays arabes qui officialisaient la non reconnaissance, d’Israël et leur soutien au peuple palestinien.

Une époque désormais révolue. Entre temps, Omar El Béchir a été débarqué du pouvoir et les nouveaux maîtres de Khartoum ont pris leur distance avec l’Iran et ont le regard tournée vers Washington, grand allié d’Israël. En témoigne, un récent appel téléphonique de Mike Pompéo à Abdel Fattah al-Burhan, l’invitant aux Etats-Unis.  Si les tractations aboutissent, le Soudan sera l’un des trois pays arables avec l’Egypte et la Jordanie à reconnaître l’Etat hébreu.   

Aidé par les Etats-Unis, Israël reprend du poil de la bête sur le continent africain. Outre le Soudan, les dirigeants israéliens se sont rapprochés de pays comme le Tchad,  le Togo, le Mali  ou encore le Niger. Des intérêts économiques mais aussi géostratégiques notamment le survol de l’espace de l’espace aérien de ces pays qui lui étaient interdit, motivent cette offensive de l’Etat hébreu.

Boniface T.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés