Tunisie: La prochaine loi de finances sera en faveur de l’investissement local et off-shore (gouvernement)

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le responsable tunisien a précisé que "le nouveau code insistera sur la non-discrimination entre investisseurs tunisiens et étrangers et consacrera la liberté d'entreprendre" d'autant plus qu'il "encouragera l'innovation, la qualification des compétences et le développement régional".

Ces dispositions s'inscrivent, a-t-il ajouté, dans le cadre d' une "grande réforme macro-économique" visant à revaloriser le rôle de régulateur de l'Etat que "son implication directe dans l' appareil de production" doit être abandonnée.

Selon les dires du ministre tunisien, trois niveaux seront accentués à savoir: l'amélioration de l'environnement des affaires et de son attractivité ; la préservation des marchés traditionnels ainsi que "l'exploration de nouveaux sites émetteurs de capitaux et de technologie à l'instar des pays du Golfe, des pays maghrébins, africains, Sud-Est asiatiques, scandinaves..", a encore précisé M. Bettaieb.

- Advertisement -

Sur un autre plan, cinq conditions "doivent être réunies pour relancer l'économie tunisienne et atteindre un taux de croissance de 7%", a estimé Express FM citant M. Férid Abbès, homme d’affaires tunisien.

Parmi ces "commandements" figurent l'instauration de la sécurité sur tout le territoire du pays, la séparation de l'économie du politique, l'amélioration de la visibilité du monde des affaires pour les investisseurs, la modernisation de l' administration ainsi que la promotion de la formation professionnelle.