Maroc : le déficit commercial s’aggrave de 25,2%

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Le déficit commercial s'est aggravé de 25,2%, passant de 148,3 milliards de dirhams (MMDH) en 2010 à 185,7 MMDH en 2011.

L'aggravation du déficit commercial est due notamment au poids des importations énergétiques qui ont bondi en 2011 de 32,7% à 90, 86 MMDH (68,5 MMDH en 2010).

Ces statistiques laissent présager un déficit de la balance des transactions courantes en 2011 de 54 MMDH, l'équivalent de 6 pc du PIB.

La même source indique que les transferts des MRE ont progressé en 2011 de 7,3% pour atteindre près de 4 MMDH.

Ces performances ont été réalisées grâce à une politique d' incitation à l'investissement et au renforcement des mesures prises par le gouvernement marocain en vue d'atténuer les impacts de la crise économique mondiale sur les citoyens marocains à l'étranger.

De ces mesures, l'on retient que les véhicules usagés, importés par les MRE à titre isolé feront l'objet d'une dérogation spécifique jusqu'au 31 décembre 2012.