Tunisie : un code d’honneur au service du tourisme de plaisance

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Selon les signataires de cet accord, les professionnels du tourisme tunisien s'engageront à promouvoir et à renforcer le tourisme de plaisance, assurer la qualité des services d'accueil et du transport afin de bien favoriser la destination tunisienne.

A travers cet accord, ces professionnels essayeront de sauver l'actuelle saison touristique en Tunisie permettant à tous les intervenants de promouvoir ce secteur, qui se veut "un créneau qui peut booster l'activité économique notamment au niveau du district du grand Tunis".

Le Code d'honneur appelle également à améliorer les services d'accueil dans certains ports tunisiens dont celui de Tunis-la Goulette (Banlieue nord de Tunis), à accorder aux bateaux des services lors de l'accostage et du départ et à garantir de certaines facilités lors des opérations de contrôle de la police et de la douane.

- Advertisement -

Par ailleurs, le ministre tunisien du Tourisme a annoncé mardi la réduction des taxes appliquées sur les bateaux de plaisance afin d'encourager les propriétaires de ces bateaux à drainer des touristes vers la destination de Tunisie.

"Chaque touriste arrivant par bateau doit payer une taxe de 5 euros, ce qui représente un montant très élevé en comparaison avec les taxations appliquées dans le monde. Une taxe de 2,5 euros a été revendiquée par les propriétaires de bateaux de plaisance, a précisé M. Mohamed Jerbi, commissaire régional au tourisme.