Namibie/Covid-19: le président Geingob a payé une amende pour avoir violé le confinement

Violation du confinement par le président namibien

Violation du confinement par le président namibien | Alors que la Namibie a décrété un confinement total depuis mars dernier dans le but de limiter la propagation du COVID-19 dans le pays, le président Hage Geingob a confessé, jeudi dernier, avoir payé une amende. Pour avoir violé, lors d’une cérémonie célébrant le 60e anniversaire de son parti, les règles du confinement imposées au pays en raison de la crise sanitaire.

« Nous avons célébré une date importante, le 60e anniversaire de la Swapo (parti au pouvoir). Nous n’étions que dix responsables, mais il y avait d’autres personnes », a dit M. Hage Geingob lors d’une conférence de presse. « Comme nous avons été pris en flagrant délit de faute, nous avons reconnu les faits et nous avons payé », a-t-il ajouté.

La loi namibienne prévoit des amendes d’un montant de 2.000 dollars namibiens (105 euros) pour toute violation des mesures mises en place pour ralentir la propagation du coronavirus. L’anniversaire de la Swapo a été célébré le 19 avril dernier, à une période où les rassemblements de plus de dix personnes étaient proscrits dans tout le pays. Le chef de l’Etat namibien s’est déjà distingué à plusieurs reprises depuis le début de la pandémie. En mars, il avait invité à sa cérémonie d’investiture ses homologues des pays voisins, dont certains avaient eux-mêmes violé leur propre « interdiction de déplacements internationaux ».

De retour de ce raout présidentiel, le président bostwanais Mokgweetsi Masisi avait été placé, par précaution, en quarantaine de deux semaines. M. Geingob s’est également attiré les foudres des critiques par son refus de porter un masque en public, pourtant obligatoire en Namibie. « Qui est-ce que je menace ici? », a-t-il lancé agacé aux journalistes jeudi dernier, appelant au « bon sens ».

A ce jour, la Namibie compte 22 cas d’infection au Covid-19, dont aucun mortel.

V. A.

Ces articles devraient vous intéresser :

"Pata Pata", le tube de Miriam Makeba, recyclé contre le coronavirus
Cas suspect de coronavirus au Sénégal : Macky Sall appelle ses concitoyens au calme
Namibie : Le parti au pouvoir SWAPO va tenir son congrès électif
Coronavirus : l'Afrique du Sud commence le déconfinement
L’état de la pandémie en Afrique au 3 aout 2020
Etats-Unis : Les Afro-Américains plus victime du Covid-19
Intégration africaine : report de la mise en œuvre de la ZLECA
Sénégal, Guinée : divergences autour de la réouverture des mosquées
Tunisie, premier décès du Coronavirus depuis 10 jours.
Covid-19 : Samuel Eto’o et Didier Drogba s’insurgent contre l’évocation de tests de vaccin en Afriqu...
La rentrée politique de Barack Obama : contre le Covid-19 et Trump
Le Burundi annonce ses deux premiers cas de Covid-19
Coronavirus: accord de principe du FMI sur une aide de 221 millions de dollars au Sénégal
Le Cameroun accusé d'avoir traité le coronavirus à la légère
Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
Etat de la pandémie en Afrique au 30 juillet
L’état de la pandémie en Afrique au 15 juillet
COVID-19 : les joueurs du FC Barcelone cèdent 70% de leurs salaires pour soutenir leur club
Angola : un jeune abattu par un soldat parce qu'il ne voulait pas porter le masque
Coronavirus : Au Nigeria, les habitants d'Abuja et Lagos invités au confinement
Johannesburg héberge le 1er essai clinique d’un vaccin contre le Coronavirus en Afrique
Covid-19 : Pretoria refuse tout programme d'ajustement structurel du FMI
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie
50ème anniversaire de l’OIF/Coronavirus : l’organisation reporte les manifestations d’envergure mais...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés