Namibie/Covid-19: le président Geingob a payé une amende pour avoir violé le confinement

Violation du confinement par le président namibien

Violation du confinement par le président namibien | Alors que la Namibie a décrété un confinement total depuis mars dernier dans le but de limiter la propagation du COVID-19 dans le pays, le président Hage Geingob a confessé, jeudi dernier, avoir payé une amende. Pour avoir violé, lors d’une cérémonie célébrant le 60e anniversaire de son parti, les règles du confinement imposées au pays en raison de la crise sanitaire.

« Nous avons célébré une date importante, le 60e anniversaire de la Swapo (parti au pouvoir). Nous n’étions que dix responsables, mais il y avait d’autres personnes », a dit M. Hage Geingob lors d’une conférence de presse. « Comme nous avons été pris en flagrant délit de faute, nous avons reconnu les faits et nous avons payé », a-t-il ajouté.

La loi namibienne prévoit des amendes d’un montant de 2.000 dollars namibiens (105 euros) pour toute violation des mesures mises en place pour ralentir la propagation du coronavirus. L’anniversaire de la Swapo a été célébré le 19 avril dernier, à une période où les rassemblements de plus de dix personnes étaient proscrits dans tout le pays. Le chef de l’Etat namibien s’est déjà distingué à plusieurs reprises depuis le début de la pandémie. En mars, il avait invité à sa cérémonie d’investiture ses homologues des pays voisins, dont certains avaient eux-mêmes violé leur propre « interdiction de déplacements internationaux ».

De retour de ce raout présidentiel, le président bostwanais Mokgweetsi Masisi avait été placé, par précaution, en quarantaine de deux semaines. M. Geingob s’est également attiré les foudres des critiques par son refus de porter un masque en public, pourtant obligatoire en Namibie. « Qui est-ce que je menace ici? », a-t-il lancé agacé aux journalistes jeudi dernier, appelant au « bon sens ».

A ce jour, la Namibie compte 22 cas d’infection au Covid-19, dont aucun mortel.

V. A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ethiopie : Abiy Ahmed met en garde l'opposition
COVID-19: Plus de nouveau cas en Chine, 200 mille personnes infectées dans le monde
Lutte anti-Covid-19 : La Banque panafricaine UBA annonce une contribution de sept milliards de franc...
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
Croissance négative du revenu par habitant dans plus de 170 pays en 2020 (FMI)
L’état de la pandémie en Afrique au 28 juin 2020
Les marchés financiers mondiaux grippés ce lundi à cause du Coronavirus
La Covid-19 désormais ennemi public numéro 1 du Burundi de Ndayishimiye
Pénurie de tests au Nigeria, la situation est hors de contrôle
Covid-19: L'Afrique du Sud franchit la barre des 10 mille contaminations, record africain
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
L'Algérie entame timidement son déconfinement
Coronavirus : l'Afrique du Sud commence le déconfinement
Covid-19: Le don du Président Obiang aux 17 partis politiques de son pays divise
Covid-19: Ingrédients de la résilience de la CEDEAO selon le Président Issoufou 
Covid-19 en Afrique : Un concert de la Croix rouge pour sensibiliser
Kenya: les élèves et le système éducatif paient le prix fort face au Covid
L’état de la pandémie en Afrique au 27 mai 2020
Après Fitch et Moody’s, Standard & Poor‘s dégrade la note de l’Afrique du Sud
Au Sénégal, le traitement par chloroquine va continuer après des résultats encourageants
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
Coronavirus : l’Afrique face à la pandémie le jeudi 2 juillet
Impact du coronavirus : un entraineur Ougandais offre la moitié de son salaire à ses joueurs
Coronavirus : Donald Trump promet un soutien à Cyril Ramaphosa

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés