AIF 2019 : 52 accords signés pour 67,6 milliards de dollars

Johannesburg (© 2019 Afriquinfos)- Comme annoncé par Akinwumi Adesina, le Forum de l’investissement en Afrique ne devait pas être un lieu de débats stériles mais plutôt d’actions concrètes pour booster la transformation économique du continent.  Eh bien, son appel a été entendu. L’AIF 2019 s’est achevé mercredi avec des engagements de 67, 6 milliards de dollars soit 44% de plus que l’édition 2018.  

C’est le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui doit se frotter les mains. Comme le souhaitait ardemment Akinwumi Adesina la 2ème édition de l’Africa Investment Forum, s’est conclue sur une note positive, bien mieux que celle de l’année précédente. 525 accords ont été signés pour 67,6 milliards de dollars contre 46,9 milliards de dollars en 2018.

Une hausse de 44% qui conforte les initiateurs de l’AIF sur l’attractivité de l’Afrique et les immenses opportunités qu’elle recèle. « L’Afrique est en plein essor — et l’Afrique rayonne ! C’est une Afrique nouvelle, plus confiante. Un continent désormais plus conscient de sa place dans le monde et déterminé à être une destination de choix de l’investissement mondial » a déclaré Akinwumi A. Adesina à l’ouverture de cette rencontre annuelle dans la capitale économique sud-africaine.   

Au rang des accords phares signés lors de cet AIF 2019, on cite, un accord de concession pour métro aérien à Accra au Ghana, le Accra Sky Train. Toujours pour le Ghana s’est concrétisé un prêt syndique de $600 millions auprès d’un consortium composé de la BAD, du Crédit Suisse et de la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) en faveur de la chaîne de valeur du cacao.

Des investissements concrets qui pour la BAD et ses partenaires, contribueront à faire passer l’économie du continent à un autre niveau.

Boniface T.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés