Madagascar : le bulletin unique maintenu pour les prochaines élections

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

Le bulletin unique est la seule solution pour mettre sur le même pied d'égalité les candidats aux élections prochaines et d'égaliser leurs chances. Le bulletin unique assurera la transparence, la crédibilité et la justesse des élections à venir, a continué Andry Rajoelina.

Dans son discours, le président de la HAT a expliqué que lors des élections précédentes, les candidats, pour manque de moyen de transport et moyen financiers, ne pouvaient pas acheminer leurs bulletins de vote à temps dans les diverses régions lointaines car selon la loi, un candidat devrait déposer une quantité suffisante de leurs bulletins individuels pour tous les bureaux de vote de la grande île (avec un nombre d'électeurs aux environs de 7 millions).

De plus, les risques de triche avec les bulletins individuels sont immenses car les prétendants peuvent acheter le bulletin de leur adversaire à un coût de 1.000 Ariary (0.5 dollars) mais avec le bulletin unique, c'est l'Etat même qui produit et délivre à temps les bulletins dans tous les bureaux de vote, et le risque de triche est diminué voire anéanti, a-t-il martelé.

Notons que les électeurs malgaches ont utilisé pour la première fois le bulletin unique lors du référendum constitutionnel du 17 novembre 2010, organisé par le régime de Andry Rajoelina.

Lors de cette cérémonie, Andry Rajoelina a laissé entendre que "pour la cérémonie de présentation de vœux de l'année prochaine, ce sera le nouveau président de la république élu qui prendra la parole", pour dire que les élections présidentielles se feront cette année.

D' après une source auprès du ministère des Finances et du budget, un budget de 45 millions d'Ariary (1 dollar équivaut à 2.000 Ariary) seraient réservés pour les quatre élections prochaines sans pour autant donner plus de détails sur le calendrier électoral.