Madagascar: divergences d’émotions causées par la hausse des salaires des fonctionnaires

Afriquinfos Editeur 4 Vues
4 Min de Lecture

Les fonctionnaires ont déjà l'habitude d'attendre une hausse sur leur salaire de la part du président du pays, pendant la présentation des vœux présidentiels. Pour cette année, cette présentation des vœux se fait pendant quatre jours. La cérémonie a commencé mercredi en faveur des chefs d'institutions et va continuer jusqu' à samedi.

"Les fonctionnaires ayant le salaire le plus bas vont bénéficier d'une augmentation de 15%, tandis que ceux des cadres supérieurs est de 7%. Les cadres moyens bénéficieront ainsi d'une hausse entre 10 à 12%. C'est au ministre de voir le taux d'augmentation selon les catégories des fonctionnaires", a dit le président de la HAT lors de son allocution, mercredi.

"Je suis très contente, c'est déjà quelque chose en cette période de crise", a dit à Xinhua Razafindrafara Geneviève, une enseignante dans une école primaire publique de la capitale a exprimé joie.

"Le taux d'augmentation devrait être le même pour tous les fonctionnaires, car nous aussi servons le pays et font marcher la machine administrative. L'Etat doit annoncer également le paiement de nos indemnités ", a exprimé un enseignant chercheur à l'université d'Antananarivo, ayant demandé son anonymat.

Rasoanambinina Christiane, employée d'une entreprise privée, a indiqué que le président de la HAT devrait annoncer aussi une hausse des salaires pour les employés des entreprises privées, car les fonctionnaires ne représentent qu'une seule partie de la population.

Rambolanantenaina Mamitiana, chauffeur de taxi, a exprimé que d' habitude quand l'Etat annonce une hausse sur les salaires des fonctionnaires, les vendeurs des produits alimentaires augmentent également leurs prix et c'est l'ensemble de la population qui vont subir l'inflation.

Un technicien au niveau du ministère de la Fonction Publique et des Lois Sociales a dit que normalement quand il y a une hausse des salaires, l'Etat négocie également avec les patrons des secteurs privés pour augmenter également les salaires de leurs employés, mais peut-être le président de la HAT va annoncer vendredi à sa rencontre avec les opérateurs économiques, les patrons de presse et les partenaires sociaux.

Le ministre des Finances et du Budget, Hery Rajaonarimampianina, a expliqué que la hausse des salaires des fonctionnaires annoncée par le président de la HAT était bien réfléchie, mais n'étant pas le fruit du hasard.

Selon les dernières informations de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (Cnaps) le salaire minimum d'embauche (SME) à Madagascar est de 91 520,00 Ariary pour le régime agricole et 90 235,60 Ariary pour le régime général (un dollar vaut environ 2000 Ariary).

D' après les données du ministère de la Fonction publique et des lois sociales, environ 160.000 à 170.000 fonctionnaires publiques sont recensés à Madagascar sur une population de 21 millions dans le pays mais le gouvernement est en train d'identifier ceux qui sont des fonctionnaires fantômes.