Madagascar : l’assainissement du marché intérieur continue

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Dans le cadre de cette politique d'assainissement, six tonnes de produits non conformes et périmés ont été détruits et brûlés vendredi dernier à Bongatsara, une commune dans la périphérie sud d'Antananarivo, capitale malgache, en présence des agents du ministère du commerce, des représentants des consommateurs, des autorités locales, et des éléments de la Gendarmerie.

Une partie de ces produits alimentaires ont été saisis suite aux descentes inopinées des agents du ministère du commerce ces derniers temps et d'autres ont été déclarés par les opérateurs eux- mêmes comme non consommables.

L'assainissement a été surtout pour objet de défendre les consommateurs des effets néfastes de ces produits pour la santé dont les risques d'intoxications alimentaires et d'empoisonnement.

Une action de destruction des produits périmés a déjà été effectuée à Toamasina (est) et d'autres actions seront encore à entreprendre dans les autres régions du pays, selon le ministère du Commerce.