Madagascar : extension de la culture de sorgho dans le sud-est du pays

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ce programme appuyé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but de combler l'insuffisance en riz dans certaines zones du sud du pays qui souffre souvent d'insuffisance en pluviométrie.

Le défi lancé est ainsi de multiplier en deux le nombre de bénéficiaires de la culture de sorgho dans les communes de Bekily et d'étendre les superficies à cultiver. L'attribution de nouveaux formateurs pour apprendre les techniques de production en vue d'un bon rendement, a été également prescrite dans le programme.

Notons que le sorgho peut très bien remplacer le riz et devient l'alimentation secondaire de la population dans le sud du pays. Le sorgho peut être également utilisé soit pour produire de la farine, en brasserie, ou obtenir du sucre et sert d'alimentation animale suivant les variétés.

- Advertisement -

La partie sud de la grande île convient à sa culture car il résiste au climat local et résiste à la sécheresse et aux maladies. Selon l'estimation, le rendement du sorgho se situe entre 2 à 5 tonnes par hectares et un cycle de production de 3 à 4 mois. De plus, il peut donner 2 à 3 récoltes grâce à ses possibilités de repousse après la première récolte.