Madagascar : nomination des 528 membres du nouveau parlement de la transition

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ce nouveau parlement de la transition qui devrait comporter 417 sièges pour le Congrès de Transition (CT) qui est la chambre basse et 189 sièges pour le Conseil Supérieur de Transition (CST) en ce qui concerne la chambre haute, n'est composé que 365 sièges pour le CT et 163 pour le CST.

Ceci est dû au fait que la mouvance de l'ancien président malgache Zafy Albert n'a pas proposé sa part de 52 postes pour le CT et les 25 autres du CST.

Notons que dans le dernier parlement de transition, la chambre basse était composée de 250 sièges et la chambre haute de 90 postes.

- Advertisement -

Comme il a été précisé dans la feuille de route de sortie de crise malgache, signée par une dizaine d'entités politiques le 17 septembre dernier, un élargissement des membres du parlement de transition est à effectuer.

Le document cadre de mise en oeuvre de cette feuille de route indique que cette action devrait être faite avant le 30 novembre prochain, mais comme la nomination des membres du gouvernement d' union nationale a été retardée de quatre jours selon ce document, le deadline du 30 novembre a aussi décalé.

Ainsi pour le CT, l'Espace de concertation des partis et associations politiques (Escopol) a obtenu 62 sièges, la mouvance de l'ancien président Marc Ravalomanana occupe 57 sièges, 52 chacun pour l'Union des démocrates et des républicains pour le changement (UDR-C) et le parti de Rajoelina, le TGV ainsi que 22 pour les Notables.

20 sièges ont été accordés pour chacun des 6 partis suivants à savoir le président de la HAT, le Monima-Uamad de l'ancien premier ministre Monja Roindefo, le HPM ou forces politiques regroupés, le Mouvement pour la démocratie de Madagascar (MDM) de Pierrot Rajaonarivelo, le parti AREMA ainsi que les Autres sensibilités ( AS) de Jean Eugène Voninahitsy.

En ce qui concerne le CST, la mouvance Ravalomanana obtient 30 sièges, celle de l'UDR-C et le TGV gagnent 25 sièges chacun, 18 sièges pour l'Escopol, 5 places pour les Notables et 10 postes chacun pour le président de la HAT, le Monima-Uamad, le MDM, l’AREMA, les AS et le HPM.

Notons que selon l'article 9 de la feuille de route, le Parlement de la Transition sera chargé du contrôle du travail du gouvernement de Transition. Le Parlement de la Transition sera aussi chargé de la ratification des ordonnances adoptées pendant la transition, en particulier celles qui concernent le processus électoral; ainsi que de la proposition et de l'adoption de la législation pertinente.

Madagascar est en crise depuis décembre 2008. Des accords ont été signés pour sortir le pays de la crise mais cette feuille de route serait la plus suivie jusqu'ici.