Algérie/Fennecs : Belmadi prépare déjà ses troupes pour conserver le trophée au Cameroun

Alger (© 2019 Afriquinfos)- Championne d’Afrique en titre, l’Algérie démarre sa campagne qualificative pour la CAN 2021 ce jeudi à 20 heures face à la Zambie. Le sélectionneur nationale Djamel Belmadi à l’entame de cette phase de qualification, s’il est prudent est plutôt confiant sur la présence de son équipe au Cameroun avec pour objectif de défendre son titre.   

La route qui mène au Cameroun est encore longue pour les Fennecs. Djamel Belmadi en est conscient : « L’objectif pour nous est de continuer à progresser, à gagner et se qualifier à la prochaine CAN Total, car pour nous le fait d’être champion d’Afrique n’est pas en soi une garantie pour la qualification au tournoi final », répond-t-il à Cafonline. Il rappelle pour cela l’absence de l’Algérie à la CAN 2012 alors qu’elle sortait d’une participation à la Coupe du Monde. « Après avoir obtenu cette qualification pour la CAN Total 2021, notre défi sera de défendre notre titre, même si nous savons que cela sera difficile mais nous auront à cœur de défendre ce titre-là », prévient déjà le technicien algérien.

La qualification à la Coupe du Monde 2022 figure également en bonne place dans les objectifs de Belmadi avec l’envie de faire une bonne compétition : « C’est l’objectif majeur, même si ça ne sera pas aisée. On peut dire que ça sera tout sauf facile. Nous y travaillons déjà. Qualifiés à Qatar 2022, nous allons fixer notre nouvel objectif. Il serait ambitieux pour nous de dépasser les huitièmes de finale, tour qu’avaient atteint nos prédécesseurs en 2014 et tout cela viendra par étapes ».

Sur le niveau du football africain, le sélectionneur algérien estime que plus équipe ne doit être prise à la légère. « C’est un football qui a progressé. Tout le monde est à la page avec une mise à jour complète des différentes données tactiques avec de l’application et des différentes technologies de travail pour améliorer les performances ainsi que l’analyse vidéo par exemple. C’est un football qui est passé à une étape supérieure et nous le voyons avec ces soi-disant petites équipes qui mènent la vie difficile aux grandes nations du football africain. Toute équipe peut battre un Cador du continent, ce qui veut dire que toutes les équipes progressent ».

S.B.