Togo : L’enquête Afrobaromètre note un faible engagement des femmes dans la politique

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Elle a révélé que « 31% des femmes ont participé aux rassemblements de campagne contre 52% des hommes » de l'élection présidentielle de mars 2010 ayant permis la réélection de l'actuel chef de l'Etat togolais.

En fait, le sondage est conduit par cette organisation privée et a touché 1.200 adultes togolais sur la période du 17 au 29 décembre 2012. Il s'est penché sur les thématiques comme les grands écarts d'opinions liées au genre au Togo et la place de la femme dans l'opinion des Togolais.

D'après ce sondage, 26 % des femmes n'écoutent jamais, ou moins d'une fois par mois, les informations à la radio contre 13% chez les hommes. Il fait ressortir que les femmes témoignent moins d'intérêt pour les affaires publiques que les hommes, soulignant que 36% déclarent qu'elles ne s'y intéressent pas du tout contre 25% chez des hommes.

En matière d'engagement citoyen, les femmes rejettent à 73% le parti unique contre 89% chez les hommes, mais fustigent à 54% l'intervention de l'armée pour diriger le pays, contre 69% d'hommes.

Globalement, 86% des Togolais s'accordent sur l'égalité des droits avec la femme qui doit recevoir les mêmes traitements que l'homme. Ils croient au leadership féminin avec 9 Togolais sur 10 qui adhèrent à ce que les femmes aient les mêmes chances que les hommes pour des postes politiques.

Afrobaromètre est un réseau de chercheurs africains indépendants qui menant une série d'enquêtes comparatives sur les opinions des Africains dans les pays du continent. Il mesure les attitudes du public en matière de démocratie, évalue la qualité de la gouvernance et les performances économiques ainsi que les opinions de l'électorat sur d'importantes questions politiques dans divers pays en Afrique.